Accueil Monde Europe

Vaccin contre le coronavirus: une autorisation plus tôt que prévu en Europe?

L’Allemagne veut commencer à vacciner en 2020.

Temps de lecture: 1 min

L’Allemagne table sur une autorisation du vaccin contre le covid-19 dans l’Union européenne « avant Noël », a indiqué mardi le ministre de la Santé, Jens Spahn, alors que les autorités sanitaires européennes évoquent jusqu’ici une décision au plus tard le 29 décembre.

« L’objectif est de parvenir à une autorisation avant Noël, nous voulons commencer la vaccination avant la fin de l’année », a affirmé, lors d’une conférence de presse, le ministre dont le gouvernement s’impatiente face au temps pris par les autorités européennes pour approuver le vaccin contre le covid-19, déjà utilisé par plusieurs pays.

La Belgique, elle, devrait commencer la vaccination de sa population au plus tôt le 5 janvier.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Gysen Eric, mardi 15 décembre 2020, 16:06

    Que d'avis tranchés que voilà !! Une fois on dit "Un vaccin après 10 mois, c'est impossible et pas sérieux, on veut nous tuer", une autre fois on dit "Les américains (Trump ?) et les anglais (Boris?) l'on accepté, pourquoi on attend?" Les russes en ont aussi, pourquoi alors ne pas le leur acheter ? et les chinois l'ont depuis 6 mois au moins. Qu'attend-on? Soyez un peu sérieux, on ne vit pas en Europe sous les mêmes normes et règles sanitaires. On verra si le 6 janvier la vaccination commence ou non. Soyons déjà content que l'Europe ait acheté des vaccins pour l'ensemble des pays membres.

  • Posté par elias jacques, mardi 15 décembre 2020, 13:56

    Quand on sait que Mme Morreale se cherche un consultant pour organiser la vaccination, on a une bonne idée de la préparation de la Belgique pour ca malgré qu'on nous assure qu'on est fins prêts !

  • Posté par Naeije Robert, mardi 15 décembre 2020, 13:02

    L'EMEA traine les pieds en ayant pourtant à sa disposition "ad integrum" la même information que celle sur laquelle sur laquelle se sont basées les agences du médicament brittannique et américaine. C'est inadmissible.

  • Posté par Naeije Robert, mardi 15 décembre 2020, 13:52

    M Radoux. Vous avez raison. Les Etats-Unis, le Canada et le Royaume-Uni étaient prêts au démarrage, avec des contrats signés bien à l'avance avec des distributeurs dont les travailleurs trouvent normal de travailler jour et nuit + les week-end pour une mission nationale destinée à sauver des vies humaines. Rien de tout cela en Belgique où on préfère multiplier les aéropages et réunions destinées à rafiner un confinement de moins en moins efficace

  • Posté par Christian Radoux, mardi 15 décembre 2020, 13:31

    Oui, et il y a aussi le Canada. J'ai en plus de grosses craintes particulières quant à l'état de préparation de la Belgique, même si l´EMEA arrête d'ainsi absurdement freiner. Je crains bien que les vaccinations ne commencent pas avant février dans le meilleur cas. Autant de vies perdues !

Plus de commentaires

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs