Accueil Présidentielle américaine 2020

Présidentielle américaine: le chef des républicains au Sénat reconnaît la victoire de Joe Biden

Donald Trump de son côté n’a toujours pas reconnu sa défaite et dénonce sans preuve des fraudes massives.

Temps de lecture: 2 min

Le chef de la majorité républicaine au Sénat américain, Mitch McConnell, a reconnu mardi la victoire du démocrate Joe Biden à la présidentielle face à Donald Trump, au lendemain de la confirmation des résultats par le collège électoral.

« Le collège électoral a parlé donc je voudrais aujourd’hui féliciter le président élu Joe Biden », a-t-il dit à l’ouverture des débats au Sénat.

M. McConnell, un indéfectible soutien de M. Trump pendant tout son mandat, est le dirigeant républicain le plus haut placé à entériner la défaite du président sortant, qui continue de dénoncer sans preuve des fraudes massives.

« Les grands électeurs se sont réunis hier dans les 50 Etats donc à partir de ce matin, notre pays a officiellement un président élu et une vice-présidente élue », a-t-il déclaré.

« Nous étions nombreux à espérer que l’élection présidentielle donne lieu à un résultat différent, mais notre système de gouvernement a des procédures pour déterminer qui sera investi le 20 janvier », a expliqué le chef de la majorité sénatoriale.

Il a salué M. Biden, longtemps sénateur du Delaware, « dévoué au service public pendant de nombreuses années », et sa future vice-présidente Kamala Harris, elle aussi sénatrice.

« Au-delà de nos différences, tous les Américains peuvent être fiers que notre nation ait une femme vice-présidente élue pour la toute première fois », s’est réjoui M. McConnell.

Après le scrutin du 3 novembre, il avait soutenu M. Trump, estimant que celui-ci était « à 100 % en droit d’examiner les allégations d’irrégularités et de peser ses options légales », tout en évitant de reprendre à son compte les accusations de fraudes électorales.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par Georis Olivier, mercredi 16 décembre 2020, 14:11

    hmmmmm, quelques heures après Poutin, c'est tout dire.....

  • Posté par Christian Radoux, mardi 15 décembre 2020, 18:27

    Enfin, M. McConnell sauve ce qui reste de l'honneur - largement compris - de son parti. Je n'aurais jamais cru possible qu'un truand mafieux comme Trump puisse à ce point enchaîner les Républicains.

  • Posté par Christian Radoux, mardi 15 décembre 2020, 18:29

    Compromis pas compris. Encore une "correction" pirate de ce cochonneur d'orthographe. Désolé !

  • Posté par G Jean Luc, mardi 15 décembre 2020, 17:31

    Laissez une place en maison psychiatrique pour Trump, il va en avoir besoin (voir 'déjà besoin' :-) )

  • Posté par Pablos Gino, mardi 15 décembre 2020, 19:34

    Bravo Monsieur Van Obberghen ,bien vu et encore mieux analysé,ce qui me console et me réjouis s'est que l'ex colonel ex KGB qui croyait avoir remporté la partie d'échecs se retrouve avec un "échec et mat".Que vive la démocratie et que les perdants la respectent ,j'en demande pas plus .

Plus de commentaires

Aussi en Présidentielle américaine 2020

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs