Accueil Monde Union européenne

Brexit: «Quoi qu’il arrive, nous allons souffrir ici»

Le Kent sera la région britannique la plus touchée par les effets concrets du Brexit au 1er janvier. Les autorités essaient d’organiser le trafic routier pour éviter des files de camions, mais les habitants de la ville s’inquiètent déjà de ce qui les attend l’année prochaine.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Les habitants de la ville de Douvres ont l’habitude des embouteillages. « Le trafic est souvent encombré s’il y a du vent qui retient les ferrys aux ports ou s’il y a une grève d’un côté ou de l’autre de la Manche », explique Allyson, une employée de bureau qui profite de la belle journée pour promener son petit-fils. Avec la fin de la période de transition, elle a peur que les choses ne s’aggravent. « Il y aura plus de queues ici, on aura des problèmes pour entrer et sortir de la ville. Mais j’ai peur aussi de toutes les conséquences du Brexit sur le Royaume-Uni, je n’avais pas voté pour. Il va y avoir des pénuries, on produit peu de choses ici, on importe beaucoup. » Cette peur est partagée par les entreprises britanniques qui importent depuis l’Europe. Nombreuses sont celles à avoir gonflé leurs stocks pour anticiper les délais d’acheminement à cause des nouveaux papiers administratifs nécessaires et des futurs contrôles de marchandises.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Morgenthal Jean-Claude, mercredi 16 décembre 2020, 15:43

    Un fameux marché en perspective pour les sociétés de trans containers maritimes. Pour une société du sud de l'Europe, cela va devenir plus rentable de faire embarquer un container de marchandise que de l'acheminer par la route.

  • Posté par Pablos Gino, mardi 15 décembre 2020, 19:24

    Dans moins de dix ans il y aura un nouveau référendum,favorable cette fois à une réintégration en "casa europa", sauf qu'elle se fera pour eux la queue basse ,nous en reparlerons,si je suis encore de ce monde.

  • Posté par LIENARD NORBERT, mardi 15 décembre 2020, 18:11

    Un peu de patience Paris ne s est pas fait en un jour

  • Posté par Dib Rihon Renata, mardi 15 décembre 2020, 18:26

    Bruxelles non plus d’ailleurs ;)

  • Posté par Kabbedijk Irène, mardi 15 décembre 2020, 18:15

    Rome

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs