Accueil Société

«La Belgique est un maillon faible, vous le savez?»

Les journalistes européens n’ont pas été tendres, mercredi, avec Charles Michel et Rudi Vervoort. Les deux hommes se sont adressés à la presse mondiale, deux semaines après les attentats. Charles Michel s’est pris les flèches. Rudi Vervoort s’est globalement tu.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Ils étaient plus de cent journalistes des grands médias du monde entier. Une vingtaine de caméras braquées sur deux hommes derrière leur petit pupitre blanc barré de la mention « Brussels ». Charles Michel, Premier ministre, et Rudi Vervoort, ministre-président de la Région de Bruxelles-Capitale. Le Premier, droit comme un i, épaules légèrement avancées, semble prêt à en découdre. Le second garde son style habituel, avec une bonhomie qui tranche autant avec la situation qu’avec son collègue du fédéral.

A ceux qui doutaient encore de l’objectif de cette prestation médiatique – rassurer, rassurer, rassurer –, le Premier ministre apporte immédiatement une réponse en lâchant d’emblée, presque dans un soupir de soulagement : «  C’est le retour de la vie normale, tant à Bruxelles qu’en Belgique. Tout est mis en œuvre, au niveau fédéral et au niveau des Régions, pour qu’il en soit ainsi. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Philippe Derydt, jeudi 7 avril 2016, 11:18

    j'ai une question qui me court dans la tête... Et si la NVA voulait ternir définitivement l'image de Bruxelles en Belgique et l'étranger...??? Je pense que poser la question c'est déjà y répondre....Un défenseur de la démocratie....

Aussi en Société

Grand format Agressions sexuelles: une lame de fond partie du cimetière d’Ixelles

En dix jours, deux bars ixellois ont été visés par des dizaines de témoignages de femmes, relatifs à des cas d’agressions sexuelles. Dans le sillage de ces récits, d’autres sont venus mettre en perspective une problématique qui dépasse de loin le quartier étudiant (et plus largement Bruxelles), mettant le monde de la nuit face à ses responsabilités.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs