Accueil Sciences et santé

Comment privatiser la médecine pourrait gravement nuire à la santé

Pour le CNCD, l’exemple des pays en développement prouve que « bénéfices » ne rime pas avec « santé pour tous ». Une campagne est lancée contre une médecine à deux vitesses.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Deux hôpitaux seront installés ce jeudi au rond-point Schuman. L’un, pour les riches, reçoit sans délai les malades les plus complexes, offre toutes les expertises et les derniers dispositifs disponibles sur le marché, les médicaments de dernière génération y sont de stock. Le second, pour les autres malades, n’est ouvert que quelques heures par jour, les files d’attente y sont kilométriques et il faut apporter soi-même les médicaments aux patients hospitalisés.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sciences et santé

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs