Accueil Monde États-Unis

Coronavirus: Joe Biden se fera vacciner la semaine prochaine, le vice-président Mike Pence ce vendredi

Donald Trump, qui a été infecté par le virus plus tôt cette année, n’a donné à ce jour aucune indication sur la date à laquelle il pourrait également se plier à l’exercice.

Temps de lecture: 2 min

Le vice-président américain Mike Pence se fera vacciner vendredi « en public » contre le Covid-19 pour « renforcer la confiance » des Américains, a indiqué mercredi la Maison Blanche dans un bref communiqué, après le lancement lundi du vaccin Pfizer-BioNTech. Le prochain président des États-Unis, Joe Biden, devrait en faire de même la semaine prochaine, rapporte la chaîne d’information CNN.

Donald Trump, qui a été infecté par le virus plus tôt cette année, n’a donné à ce jour aucune indication sur la date à laquelle il pourrait également se plier à l’exercice.

« Le président est prêt à être vacciné et le fera dès que son équipe médicale le jugera opportun », a indiqué sa porte-parole Kayleigh McEnany. « Mais sa priorité, ce sont les travailleurs qui sont en première ligne ».

Le président élu Joe Biden a lui indiqué qu’il le ferait prochainement en public. D’après CNN, cela pourrait se faire dès la semaine prochaine.

« Je ne veux pas marcher devant les troupes, mais je veux m’assurer que nous montrons au peuple américain que le vaccin est sans danger », a-t-il déclaré à des journalistes dans sa ville natale de Wilmington, mercredi. « Quand je le ferai, je le ferai en public, afin que vous puissiez tous témoigner que je l’ai fait », a déclaré le futur président de 78 ans.

Selon certaines sources, Joe Biden ne sera probablement pas vacciné avant la semaine prochaine car il reste encore certaines dispositions à organiser pour que la vaccination se déroule en public.

Les anciens présidents Barack Obama, George W. Bush et Bill Clinton ont également accepté de se faire vacciner contre le coronavirus devant une caméra en temps voulu.

Les États-Unis ont donné vendredi soir leur feu vert au vaccin de Pfizer-BioNTech, ouvrant la voie à une campagne massive de vaccination dans tout le pays qui a débuté lundi.

L’agence américaine des médicaments (FDA) devrait par ailleurs donner également son autorisation en urgence au vaccin de Moderna d’ici la fin de semaine.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par G Jean Luc, jeudi 17 décembre 2020, 8:33

    Trump va vouloir encore être le premier, je prends les paris.

  • Posté par ... Jacques, vendredi 18 décembre 2020, 15:03

    DANGER : Donald Trump ne peut pas se faire vacciner vu qu'il a eu la Covid il y a quelques semaines. Il a donc des anticorps. Or on ne vaccine jamais quelqu'un contre une maladie lorsqu'il a des anticorps de cette maladie. Imaginez les dégâts que cela pourrait faire. Quand on m'a vacciné contre la rougeole, le médecin m'a bien demandé si je l'avais eue, si cela avait été le cas il ne m'aurait pas vacciné !!

  • Posté par Propronet Juste, jeudi 17 décembre 2020, 8:12

    Et en Belgique, les ministres vont-ils faire de même ? Ils devraient montrer l’exemple.

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs