Accueil Immo

Un bilan catastrophique pour l’immobilier commercial

L’immobilier commercial est frappé de plein fouet par la crise sanitaire. Et l’avenir ne s’annonce pas beaucoup plus rose.

Article réservé aux abonnés
Journaliste en charge du Soir Immo Temps de lecture: 4 min

Une semaine après les bureaux, le courtier JLL a tiré le bilan de l’année en matière d’immobilier commercial. Il n’est évidemment pas bon, le retail étant le domaine qui a le plus souffert des confinements sanitaires.

Le chiffre du take-up (prise en occupation) vaut à lui seul tous les discours : 372.000 m2, contre 450.600 m2 l’an dernier, soit une baisse de 17 %. C’est surtout dans les rues commerçantes de premier plan, type la rue Neuve à Bruxelles ou le Meir à Anvers, que la demande a été la moins soutenue, avec une baisse de 29 % (take-up de 102.600 m2). Les centres commerciaux ont quant à eux enregistré une baisse de 59 % avec seulement 27.500 m2 pris en occupation. Le seul domaine qui tire son épingle du jeu est le commerce en périphérie, boosté par les supermarchés qui n’ont pas pâti du confinement et qui demandent toujours plus à prendre pied en dehors des villes, et dont le take-up a augmenté d’1 % (242.000 m2).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Jean Luc, jeudi 17 décembre 2020, 14:05

    L'immobilier commercial, ce sont des gens qui construisent des choses pour les faire payer par d'autres, et en tirer du bénéfice. Je ne vais pas verser une larme sur leur sort, pas plus qu'ils n'en versent sur celui des détaillants que frappe la misère actuelle. Que ces immobiliers se démerdent avec leurs banquiers ou actionnaires, ou qu'ils fassent faillite: ça ne dérangera personne.

  • Posté par Senterre Francoise, vendredi 18 décembre 2020, 9:00

    M. Jean Luc, vous m'avez l'air d'une personne agréable à vivre et très sympathique. Votre entourage a beaucoup de chance. J'adorerais faire votre connaissance. A bientôt Jean Luc,

Aussi en Immo

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs