Accueil Opinions Cartes blanches

«Au-delà du Brexit: les pouvoirs locaux doivent jeter des ponts pour protéger les communautés et les futures relations entre le Royaume-Uni et l’Union européenne»

Dans une carte blanche, Apostolos Tzitzikostas et Sadiq Khan proposent de réfléchir à la meilleure manière d’atténuer l’impact du Brexit

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Au Royaume-Uni comme dans l’Union européenne, les collectivités locales et régionales se préparent à vivre des fêtes de Noël et de nouvel an inédites. En temps normal, nos services publics sont très sollicités dans le cadre de ces festivités, mais cette année nous gérons aussi la crise du coronavirus. Le Brexit s’ajoute à ce mélange explosif. À quelques semaines seulement de la fin de la période de transition, l’espoir de parvenir à un accord commercial complet existe mais reste mince. De nombreuses communautés risquent de subir des retombées et perturbations importantes, la question étant de savoir laquelle sera la plus durement touchée, quand et de quelle manière nous pourrons l’aider. Une seule certitude : le retrait du Royaume-Uni de l’Union n’empêchera pas les villes et les régions de s’appuyer sur les quatre décennies de leur partenariat, tant pour atténuer l’impact du Brexit que pour renforcer la coopération dans le but de relever les défis communs.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cartes blanches

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs