Accueil Monde France

Macron malade du covid: le pouvoir français sous cloche

Le président français avait vu beaucoup de monde ces derniers jours. Le Premier ministre et le président de l’Assemblée nationale sont aussi à l’isolement.

Article réservé aux abonnés
Envoyée permanente à Paris Temps de lecture: 3 min

C’est une déclinaison de la fable de l’arroseur arrosé. Le président qui au printemps dernier répétait qu’il voulait mener « la guerre » au virus et qui en cette veille de Noël enjoignait les Français à la plus grande prudence pour ne pas laisser le champ à une troisième vague est lui-même frappé. Le communiqué de l’Elysée est tombé en milieu de matinée ce jeudi. Emmanuel Macron, testé positif au coronavirus, ne souffre que de symptômes légers. Il se met à l’isolement pour sept jours et renonce à un déplacement qu’il devait faire la semaine prochaine au Liban. Mais pour le reste, il pourra mener sa tâche comme à l’accoutumée, insiste son entourage. Le chef de l’Etat sera en télétravail. Le prochain Conseil des ministres, la semaine prochaine, se tiendra par visioconférence, comme toutes les autres réunions d’ici là.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Sanchez Semet Christelle, vendredi 18 décembre 2020, 9:54

    Je trouve assez mesquin que les journalistes aient mentionné l'âge de Mme Macron alors qu'elle ne fête pas nécessairement son anniversaire, elle. Dans le cas d'un autre couple publique, il/elle ne l'aurait même pas souligné.

  • Posté par Charlier Etienne, jeudi 17 décembre 2020, 23:09

    C'est quand même incroyable, nous on peut pas aller boire un café chez la voisine et les chefs d'états ils sont en permanence en contact les uns avec les autres.. Je me doute qu'ils n'ont pas beaucoup de temps pour lire les journaux, mais au moins relire les mesures qu'ils prennent c'est un minimum. Quand on voit la liste des cas contacts de EM, ya de quoi se poser des questions...

  • Posté par Léotard Marc, jeudi 17 décembre 2020, 19:04

    Les journalistes ne font même pas la distinction entre "testé positif", "porteur" ~= contaminé, "symptomatique" et "malade". N'oublions pas en effet que les tests ont un pourcentage de faux positifs. Que certains positifs ne sont pas contagieux. Et que des symptômes comme la fièvre ou une baisse de l'odorat ne peuvent pas être considérés de façon identique à une vraie contraction de la maladie. — Autre ineptie relevée : l'incubation avant développement de symptômes dure entre une et deux semaines. Si le président montres des symptômes, il est ridicule de chercher un contaminateur parmi ses contacts destrois derniers jours !

  • Posté par Wafellman Fabienne, vendredi 18 décembre 2020, 9:53

    La voix de la sagesse. Merci pour ces remarques.

  • Posté par Friz Roberta, jeudi 17 décembre 2020, 16:53

    Et s'il avait été infecté pendant le sommet européen de la semaine passée ? Après tout, les chefs d'Etats sont restés enfermés pendant plus de 22 heures ensemble ! Même s'il portaient le masque et qu'il y avait l'air conditionné, 22h dans la même salle pourrait expliquer la propagation du virus...

Plus de commentaires

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs