Accueil Belgique

Jean Nève (CSS): «La santé mentale n’a pas eu l’attention qu’elle méritait»

Président du Conseil supérieur de la santé, Jean Nève était présent lors de la commission d’enquête parlementaire. L’occasion pour lui de faire part des manquements dont a fait preuve le gouvernement dans le domaine de la santé mentale.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Trois mois seulement après le début de la crise, le groupe santé mentale du Conseil supérieur de la santé (CSS) avait rendu un rapport d’une cinquantaine de pages aux autorités pour dénoncer les lourdes conséquences de l’épidémie sur la santé mentale des Belges.

Que contenait ce rapport ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

La justice namuroise constate, en référé, l’illégalité du Covid Safe Ticket en Wallonie: ce que l’on sait

La justice numuroise a constaté plusieurs incohérences dans l’application du CST en Wallonie. Le tribunal condamne dès lors la Région wallonne à prendre toutes les mesures qu’elle estimera appropriées pour mettre un terme à cette situation d’illégalité apparente de l’usage du CST en Wallonie, au préjudice des parties demanderesses, sous peine d’une astreinte de 5.000 euros par jour de retard.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs