Accueil Belgique Politique

De retour de Syrie, deux députés demandent des visas pour soigner 50 soldats kurdes

Georges Dallemagne (CDH) et Koen Metsu (N-VA) signent une proposition de résolution pour demander de débloquer 50 visas humanitaires temporaires, afin de soigner les soldats kurdes blessés au combat contre Daesh.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 6 min

La jeune femme de 21 ans a perdu un bras dans la guerre. Le visage déterminé, Rojinda s’adresse aux députés belges : « Ces forces se sont battues pour l’ensemble du monde. Elles se sont sacrifiées pour l’humanité. Il ne faut pas détourner le regard de notre combat et mener une politique correcte par rapport à nous. C’est ce que je souhaite. »

Codirectrice d’une fédération de blessés de guerre au Kurdistan syrien – le Rojava – Rojinda, comme d’autres blessés réunis début décembre autour d’une délégation comprenant les parlementaires fédéraux Koen Metsu (N-VA) et Georges Dallemagne (CDH), espèrent un geste de la Belgique.

Environ 12.000 soldats des forces kurdes syriennes, les YPG, ont été tués dans la bataille contre les djihadistes du groupe Etat islamique. Au sein de la coalition anti-Daesh, ils sont ceux qui ont payé le plus lourd tribut. La région autonome compte aussi des milliers de blessés, plus ou moins graves.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par ladeuze olivier, vendredi 18 décembre 2020, 17:36

    les kurdes... Lâchés chaque fois qu'on a plus eu besoin d'eux. Pas cette fois ? Je doute.

  • Posté par Morico Giorgio, vendredi 18 décembre 2020, 12:00

    ces visas seront refusés avec des excuses fallacieuses . Ces gens ce sont sacrifiés également pour défendre nos valeurs mais l'hypocrisie occidentale n'a pas de limites.

  • Posté par Morico Giorgio, vendredi 18 décembre 2020, 12:01

    se sont...

  • Posté par Stassart Guy, vendredi 18 décembre 2020, 11:58

    Je suis d'accord avec cette proposition mais que ces députés de l'opposition prennent en charge alors le frais de transport et de soin de ces 50 kurdes. Le seul but de ces députés est de mettre à mal la majorité. Comme par hazard, un député de la NVA dont fait partie le triste sir Francken qui lors du gouvernement précédant était contre les immigrés.

  • Posté par Hilbert Pierre, vendredi 18 décembre 2020, 8:31

    Je suis entièrement d'accord, humanité et reconnaissance pour ces Kurdes.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs