Accueil Opinions Éditos

Covid: et si on regardait la bouteille à moitié pleine…

Toutes les informations pointant des transgressions valent évidemment mention, mais nous avons aussi la responsabilité de considérer leur poids réels dans la situation sous covid.

Article réservé aux abonnés
Editorialiste en chef Temps de lecture: 3 min

Ces derniers jours, on n’en a eu que pour les “lockdown parties” et le nombre de boîtes de pizzas. Et si on donnait autant de visibilité à ceux et celles qui disent qu’ils vont respecter les règles, ou qui les respectent ? Qui sont-ils ? Où sont-ils ? Comment se débrouillent-ils ? » Erika Vlieghe, la virologue de l’UAntwerpen et présidente du nouveau groupe d’experts qui conseillent le gouvernement, parlait d’or ce mardi lors du webinaire « Le Soir » - « De Standaard ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par Lucie Ferauge, samedi 19 décembre 2020, 13:44

    Les sondages et les Messages subliminaux ont le même objectief : manipuler les gens ...

  • Posté par Hankart Emile, vendredi 18 décembre 2020, 17:07

    Bravo pour votre article assez realiste mais je suis comme beaucoup assez inquiet car les gens ne disent pas la vérité et ils fêteront Noël en nombre et en famille sans penser aux conséquences. A croire que c'est une question de vie ou de mort, dans ce cas c'est plutôt de mort sans mauvais jeu de mot. Habitué depuis toujours à fêter Noël en famille et bien cette fois cela se résumera à une fête avec mon epouse.

  • Posté par Detez Olivier, vendredi 18 décembre 2020, 16:08

    Plus les mesures vont durer plus la tentation de les enfreindre grandira, c'est humain; il faudrait aussi tenir compte de ce facteur dans l'équation. Un élément central dans les gestions des crises (donc pas que le Covid), c'est le "rétablissement" soit la capacité à revenir à une situation de fonctionnement normal le plus rapidement possible. Hors ici ça fait déjà 9 mois de "crise" et on nous en annonce encore au moins 6 de plus, ce n'est pas tenable sur la longueur.

  • Posté par Raspe Eric, vendredi 18 décembre 2020, 18:25

    Le virus se délecte de vos états d'âmes.

  • Posté par Balsells Luis, vendredi 18 décembre 2020, 11:25

    Merci Mme. Delvaux! Juste et ponderé votre éditorial... et ça fait chaud au coeur de le lire aussi.

Plus de commentaires

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs