Le Comité de concertation en cours: «Les chiffres ne sont pas aussi bons qu’on l’avait espéré»

Ce vendredi après-midi, le Comité de concertation se réunit à nouveau pour discuter de l’approche pour lutter contre la pandémie de coronavirus. Selon le Premier ministre, la possibilité d’un certain assouplissement semble hors de question.

« Je pense qu’on peut constater que les demandes d’assouplissement ne sont plus sur la table, les chiffres ont bien baissé mais pas suffisamment. Vendredi on fera une analyse des chiffres mais des assouplissements ne sont pas soutenables » a-t-il expliqué mardi sur RTL-TVI.

Alors qu’il y a encore une semaine certains demandaient des assouplissements, les propositions allant dans ce sens sont déjà oubliées. Désormais, il est plutôt question de maintien, voire de durcissement des mesures.

Les différents ministres n’ont guère fait de commentaires à leur arrivée. La vice-Première ministre MR, Sophie Wilmès, et le vice-Premier ministre Ecolo, Georges Gilkinet, ont insisté sur l’unité que devait afficher le monde politique.

« Il faut que l’on se rassemble et que l’on prenne les bonnes décisions dans l’intérêt général », a souligné Mme Wilmès.

« Plus que jamais, nous devons être unis face au virus. Les chiffres ne sont pas aussi bons qu’on l’avait espéré. En tant que responsables politiques, nous devons montrer l’exemple de l’unité », a dit M. Gilkinet.

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous