Accueil Monde Union européenne

Brexit: il ne reste plus que «quelques heures utiles»

L’UE finalise des mesures d’urgence en cas de « no deal ». Le Parlement menace : un accord pour dimanche minuit ou pas de ratification à temps.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

Prêts ! Les Européens ont bouclé vendredi leurs préparatifs, face au risque toujours pressant d’un « no deal » dans la délicate négociation post-Brexit avec le Royaume-Uni. Les députés européens ont adopté plusieurs dispositions destinées à atténuer les effets d’une rupture radicale, notamment dans les secteurs du transport.

Le contraste est ainsi évident, entre les deux côtés de la Manche. A Bruxelles, même sur le qui-vive, l’heure est à l’approbation de mesures pratiques. A Londres, Boris Johnson joue sa carrière politique… Le Premier ministre britannique devrait encore faire un choix cornélien. Posture nationaliste jusqu’au-boutiste ? Ou concessions pour toper avec l’UE, atténuer la catastrophe économique d’un « Brexit économique » sans accord… et risquer de révolter des Brexiteers ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Bauduin Dominique, dimanche 20 décembre 2020, 18:22

    Surtout ne pas céder face aux Anglais sous la pression du calendrier, qu'ils ont voulue!! C'est un jeu de bluff qu'ils nous font! Mieux vaut négocier à tête reposée en 2021, sans stress.

  • Posté par Nivaille , dimanche 20 décembre 2020, 12:59

    A partir du constat que c'est un problème franco-anglais (Pêche), il n'y aura pas de deal dans l'immédiat. Barnier joue la france pas l'europe. Les français ont la fâcheuse habitude de tout ramener à eux !!!!

  • Posté par ADAM Jean-Victor, vendredi 18 décembre 2020, 22:46

    Quelques heures ? bande de menteurs. On discutera jusqu'au 31/12 à 23h59 et sans doute au-delà. Cinéma lamentable et pitoyable. BoJo jubile car il mène les débats. L'UE fait pipi dans sa culotte. L'UE n'a pas le cran de dire au-revoir à BoJo alors que les anglais ont toujours eu un pied dedans et un pied dehors. A-t-elle peur de son électorat ?

  • Posté par Bauduin Dominique, dimanche 20 décembre 2020, 18:20

    Je crains aussi que l'union européenne ne capitule face aux Anglais. J'espère que cela ne sera pas le cas, mais j'ai des doutes sur la résistance de Barnier, Macron et Merkel au chantage des Anglais....

  • Posté par Lafarce P.H., samedi 19 décembre 2020, 8:22

    M.Adam: vos commentaires sont - malheureusement - vrais ! Certaines lobbies européens mettent une pression énorme sur l'équipe Barnier pour éviter le no-deal sans tenir compte de l'intérêt du reste de l'Europe. l'UE continuera à pleurer auprès de l'UK jusqu'à ce que Johnson dira "ça suffit". Boris doit bien rigoler.

Plus de commentaires

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs