Accueil La Une Belgique

Le CD&V bien à la peine dans la suédoise

La suédoise sort renforcée d’un mois de juillet où elle a engrangé les réformes et les projets de loi au parlement, marqué des points. Reste le « cas » CD&V. Le parti de Kris Peeters et Wouter Beke va de semi-reculs en demi-échecs...

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 5 min

Les chrétiens-démocrates flamands sont-ils « malheureux » dans la coalition suédoise, comme le dit Laurette Onkelinx samedi dans Le Soir  ? On voit tout l’intérêt pour l’opposition de répandre l’idée selon laquelle le CD&V, depuis dix mois aux affaires, n’a pas obtenu grand-chose, avale les couleuvres, se met à dos la CSC. Reste que l’idée se répand toute seule, des médias jusqu’au sein de la majorité, où elle émaille les conversations dans les couloirs à la Chambre. Rien de rédhibitoire. Mais le problème persiste. Au sein de la suédoise, le CD&V apparaît comme le partenaire qui va de semi-reculs en demi-échecs, de Canossa à Canossa.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs