Accueil Culture Scènes

Le cirque est mort, vive le cirque!

De renommée internationale, le Circus Ronaldo débarque à Latitude 50 à Marchin. On aurait tort d’enterrer trop vite le cirque traditionnel. Certes, l’étoile des Bouglione est fatiguée mais une autre famille résiste. Depuis six générations, les Ronaldo (Van den Broeck de leur vrai nom) défendent un cirque attaché à ses racines mais résolument vivant.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Quand le patriarche, Johnny Ronaldo, 82 ans, a compris que son fils, Danny, allait non seulement faire son cirque en solo mais qu’en plus, il commençait le spectacle en enterrant symboliquement toute sa famille, il a failli en bouffer son lasso. C’est que, chez les Ronaldo (Van den Broeck de leur vrai nom, forcément moins sexy sur les affiches), la piste se transmet depuis six générations et se vit d’habitude en tribu, dans les roulottes comme sous le chapiteau. L’inoubliable Cucina dell’arte notamment rassemblait les deux frères, Danny et David, transformés en pizzaïolos de compétition avec lancer de tomates, drague à l’italienne et bataille de pâtes avec le public, alors que Circenses réunissait carrément toute la famille, des grands-parents aux petits-enfants.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Scènes

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs