Accueil Société

Coronavirus en Belgique: les contaminations, hospitalisations et décès en hausse (infographie)

Tous les jours, l’Institut de santé publique, Sciensano publie les chiffres relatifs à l’épidémie de coronavirus en Belgique.

Temps de lecture: 1 min

Les moyennes journalières des nouvelles infections au coronavirus, hospitalisations et décès sur sept jours sont toutes en augmentation, d’après les données épidémiologiques de l’Institut de santé publique Sciensano mises à jour dimanche matin.

2.535 nouvelles contaminations

Entre le 9 et le 16 décembre, il y a eu en moyenne 2.535 nouvelles contaminations par jour, en hausse de 15% par rapport à la période de sept jours précédente.

Sur la même période, le virus a tué en moyenne 94 personnes par jour (+2%), portant le bilan à 18.545 décès dus au Covid-19 en Belgique depuis le début de la pandémie.

Hospitalisations de nouveau en hausse

Après une période de stabilisation, les nouvelles hospitalisations ont également augmenté avec 186 (+4%) admissions en moyenne par jour entre le 12 et le 19 décembre.

Samedi, il y avait 2.527 (-3%) patients hospitalisés des suites du Covid-19 dans les hôpitaux belges, dont 539 (-1%) aux soins intensifs.

Le taux de reproduction du virus, qui mesure le degré de contagiosité, était de 1,01.

Depuis le début de la pandémie, 623.760 cas de Covid-19 ont été diagnostiqués en Belgique.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

39 Commentaires

  • Posté par Rubin andré, dimanche 20 décembre 2020, 11:45

    @Ast just, si quelques centaines de petits indépendants de secteur Horeca ou secteur textiles font faillites ce n'est pas un drame loin de là. De toutes façon il y en a de trop et beaucoup de qualité mediocre. Nous devons absolument sauver les pme et petites société.

  • Posté par Vigneron Anne, dimanche 20 décembre 2020, 11:26

    Il suffit de soigner son immunité, prendre de la vitamine D et du Zinc mais aussi de la vitamine C. pas de stress et prendre l'air en forêt sans masque bien entendu. Les hôpitaux préfèrent laisser crever les gens plutôt que les soigner avec des molécules qui ont fait leurs preuves mais ne sont plus assez rentables pour Big Pharma Les médecins et experts sont pendus aux mamelles des labos qui dictent leurs règles. Voilà le problème

  • Posté par massacry olivier, dimanche 20 décembre 2020, 15:34

    Tous des pourris, même le personnel soignant n'a que se qu'il mérite, et, of course, les malades sont aussi des loosers pleurnichards, z'avaient cas suivre vos conseils d'immunologies...

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, dimanche 20 décembre 2020, 15:22

    Pas d'huile essentielle de forsythia alors ? Zut zut zut, moi qui avait fait des stocks...

  • Posté par Smyers Jean-pierre, dimanche 20 décembre 2020, 13:52

    Au cas où vous ne l'auriez pas constaté, Mme Vigneron, tout comme d'autres victimes tels Istasse, Peeters, De Graeve,et moult autres, sont atteints d'une mutation grave du virus: la méningite Z (dite "par défaut").

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko