Accueil Société

Mutation du coronavirus: pour les experts, il n’y a pas de raison de s’alarmer pour l’instant

La nouvelle forme du coronavirus présente à Londres et dans le sud-est de l’Angleterre a provoqué ce week-end un reconfinement localisé. Selon les experts, il n’y a pourtant aucune preuve que cette souche soit plus contagieuse, et encore moins plus dangereuse.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Samedi, les autorités sanitaires britanniques informaient l’Organisation mondiale de la santé (OMS) que la nouvelle forme du coronavirus découverte dans le sud de l’Angleterre serait capable, selon eux, de « se propager plus rapidement ». Dans la foulée, le Premier ministre, Boris Johnson, instaurait un reconfinement face à l’envolée des cas qui touchent majoritairement Londres et le sud-est du pays. De quoi priver plus de 16 millions d’habitants des retrouvailles de Noël. Le ministre de la Santé, Matt Hancock, justifiait ces restrictions par la nouvelle souche « hors de contrôle ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

27 Commentaires

  • Posté par FROGNIER CATHERINE, dimanche 20 décembre 2020, 21:08

    Dixit un chef Amérindien vers 1890 : " Ce que vous ferez à la Terre ... la Terre vous le rendra " Comprenne qui pourra . OUI , nous sommes en surnombre et il faut une sélection naturelle . Soyons enfin Lucide !! Nous nous appelons " Omo Sapiens (?) Mais si nous sommes ici aujourd'hui ; c'est précisément parce que nos lointains ancêtres acceptaient cette sélection naturelle , Il le fallait !

  • Posté par massacry olivier, lundi 21 décembre 2020, 0:17

    Si votre orthographe reflète votre sens de l'histoire, on va bien rire. Le propre de notre espèce est, excusez le truisme, d'être humaine. Depuis son origine non seulement l'homme c'est approprié la nature, la transformé à sa guise selon ses progrès techniques, luttant presque contre elle et ses lois "naturelles, l'homme est surtout culturel, et par là, il a aussi développé un sentiment d'empatie et d'altérité, ces deux mouvements sont le propre de notre intelligence, dont la médicine n'est qu'un exemple.

  • Posté par Christian Radoux, dimanche 20 décembre 2020, 22:28

    "Omo" sapiens. Vous m'en voyez tout... lessivé !

  • Posté par Wilquet Gaston, dimanche 20 décembre 2020, 21:04

    Sauf que le sida, avec un minimum de précautions, sauf grande malchance, du moins aujourd'hui et chez nous, on peut l'éviter. Çà ne s'attrape pas en faisant ses commissions au super-marché ou en prenant le métro, au resto ou au bistrot sans parler de la maison de repos, même en prenant des précautions.

  • Posté par Staquet Jean-marie, dimanche 20 décembre 2020, 21:23

    Il y a des tas de choses dont on peut mourir. En se faisant écraser en sortant du supermarché parce qu'on est tellement obsédé par le virus qu'on a oublié que les collisions avec les autobus sont mortelles, en "soignant" son anxiété à grandes lampées de cognac, en fumant des cigarettes, en se suicidant par désespoir, en faisant un arrêt cardiaque, une embolie pulmonaire, etc.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs