Accueil Sports Football Football belge Division 1A

Gand et Vanhaezebrouck, quelle alchimie

Le football n’est pas une science exacte: La Gantoise et Hein Vanhaezebrouck semblent pousser cette vérité encore un peu plus au-delà des limites de la raison.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Qui sait vers quel horizon les pensées de Hein Vanhaezebrouck étaient-elles tournées au moment où Erik Lambrechts a mis un terme à la «Bataille des Flandres» dimanche en milieu d’après-midi? Vers ce 17 mai 2015 peut-être. Vers ce dimanche printanier où sa Gantoise avait franchi un écueil décisif en s’imposant sur cette même pelouse du Breydelstadion contre le même adversaire brugeois. Ce jour-là, le but décisif et tardif de Benito Raman avait permis à sa formation de dépasser le Club sur le terrain et au classement; d’accomplir le pas décisif vers un titre «historique» surtout. Et une Ligue des champions qui le fut tout autant avec une qualification pour les 8es. Le point d’orgue pour le club «buffalo»; pour son entraîneur aussi.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Division 1A

Standard: Renaud Emond a craint pour la suite de sa carrière

Victime d’une tendinite qui l’a laissé sur la touche pendant plus de cinq mois, l’attaquant gaumais se considère comme un miraculé. C’est un calvaire qu’il a enduré, jusqu’à son retour inespéré sur le terrain d’entraînement en début de semaine dernière.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs