Nouvelle souche du coronavirus: le Royaume-Uni est de plus en plus isolé

Dans cet article
Michael Gove, Chancelier du duché de Lancastre.
Michael Gove, Chancelier du duché de Lancastre. - AFP.

L’Union européenne doit tenter mardi d’harmoniser les mesures mises en place par ses Etats membres pour empêcher la variante du coronavirus détectée au Royaume-Uni de se propager, alors que plusieurs pays prévoient de commencer à vacciner dès dimanche.

L’objectif est «une réouverture des frontières de manière coordonnée», a indiqué lundi une source diplomatique européenne, et notamment de permettre les «retours ciblés» de voyageurs et de chauffeurs de camions qui se sont trouvés bloqués par les mesures mises en oeuvre brutalement depuis ce week-end.

Elles ont eu notamment pour effet que «de nombreux routiers français mais également étrangers sont bloqués au Royaume-Uni dans des conditions inhumaines», ont dénoncé des syndicats français dans un communiqué.

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a dû lundi s’employer à rassurer ses compatriotes sur leurs approvisionnements. Nombre d’entre eux voient par ailleurs leurs plans pour les fêtes de Noël tomber à l’eau.

L’OMS rassure

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) s’est voulue rassurante lundi, rejetant l’idée que la nouvelle variante du virus soit «hors de contrôle», comme l’avait affirmé dimanche le ministre britannique de la Santé, Matt Hancock. Des déclarations qui avaient provoqué l’alarme et conduit des dizaines de capitales à suspendre les vols en provenance du Royaume-Uni.

«Il n’y a pas de preuve tangible que ce virus soit effectivement plus contagieux, (mais) il y a des preuves claires qu’il est plus répandu dans la population», a pour sa part estimé le conseiller principal du programme gouvernemental américain de vaccination, Moncef Slaoui.

L’Agence européenne des médicaments (AEM), qui a donné lundi son feu vert au vaccin Pfizer-BioNTech, s’est dite de son côté «pas trop inquiète». Selon elle, il n’existe pour l’instant «aucune preuve» permettant de dire que le traitement ne protégerait pas contre le virus mutant.

La campagne de vaccination dans l’UE devrait commencer les 27, 28 et 29 décembre, selon la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen.

La Belgique commencera la sienne dès lundi 28 décembre dans quatre maison de repos.

Ces pays qui suspendent les arrivées depuis le Royaume-Uni

Par AFP

Ces pays qui suspendent les arrivées depuis le Royaume-Uni
AFP

Les restrictions s’étendent parfois à d’autres pays où la nouvelle souche a été détectée, comme l’Afrique du sud et le Danemark.

France

La France a suspendu depuis dimanche minuit et pour 48 heures tous les déplacements de personnes en provenance du sol britannique, « y compris liés aux transports de marchandises, par voie routière, aérienne, maritime ou ferroviaire ». Seul le fret non accompagné reste autorisé.

Allemagne

L’Allemagne a suspendu depuis dimanche minuit toutes les liaisons aériennes de passagers en provenance de Grande-Bretagne et d’Afrique du sud, dans un premier temps jusqu’au 31 décembre.

Sont par ailleurs restreintes toutes les entrées sur le territoire allemand de citoyens britanniques et sud-africains par voie maritime, ferroviaire ou routière.

Belgique

La Belgique a suspendu depuis dimanche minuit les liaisons aériennes et le trafic ferroviaire (dont le train Eurostar) en provenance du Royaume-Uni, pour au moins 24 heures.

Italie

L’Italie, qui a détecté dimanche un premier cas de contamination par la nouvelle souche du coronavirus sur un patient rentré depuis peu de Grande-Bretagne, a décidé de suspendre les vols en provenance du Royaume-Uni.

L’entrée en Italie est interdite aux personnes ayant séjourné en Grande-Bretagne au cours des 14 derniers jours. Toute personne se trouvant déjà en Italie en provenance de ce territoire est tenue d’effectuer un test.

Espagne et Portugal

Les gouvernements espagnol et portugais ont décidé, de façon concertée, de suspendre à partir de mardi les vols en provenance du Royaume-Uni.

Irlande

L’Irlande a suspendu depuis dimanche minuit les liaisons aériennes en provenance de Grande-Bretagne, pour « au moins » 48 heures.

Pays-Bas

Tous les vols de passagers en provenance du Royaume-Uni sont suspendus depuis dimanche, jusqu’au 1er janvier. Idem par mer pour les ferries de passagers.

Scandinavie

La Norvège et le Danemark ont suspendu les vols en provenance du Royaume-Uni à compter de lundi et pour 48 heures.

Le Danemark a lui-même détecté neuf cas de la souche britannique sur son sol.

La Suède a annoncé dès dimanche qu’elle allait également suspendre les vols depuis le Royaume-Uni. Elle a également fermé lundi sa frontière avec le Danemark.

La Finlande a suspendu les vols de passagers en provenance du Royaume-Uni pour deux semaines.

Reste de l’Europe

La Suisse a interrompu ses liaisons aériennes avec le Royaume-Uni et l’Afrique du sud depuis dimanche minuit, jusqu’à nouvel ordre. Toute personne venue de ces deux pays depuis le 14 décembre sera soumise à une quarantaine obligatoire de 10 jours.

L’Autriche a également coupé l’ensemble de ses liaisons aériennes, au moins jusqu’au 1er janvier, la Poste autrichienne annonçant par ailleurs ne plus accepter de courrier et colis à destination du Royaume-Uni, faute de liaisons fret.

Estonie, Lettonie et Lituanie ont suspendu leurs vols en provenance du Royaume-Uni.

La Bulgarie a suspendu toutes ses liaisons aériennes avec la Grande-Bretagne jusqu’au 31 janvier, la Roumanie a fait de même pour deux semaines à partir de lundi après-midi et dès lundi soir en ce qui concerne la Hongrie.

La Croatie a suspendu les liaisons aériennes de passagers en provenance du Royaume-Uni pour 48 heures.

La Macédoine et l’Albanie ont suspendu tous les vols en provenance du Royaume-Uni et imposent un isolement de 14 jours pour toutes les personnes y ayant séjourné.

La République Tchèque a interrompu lundi midi les vols en provenance du Royaume-Uni, la Pologne fait de même à partir de minuit.

Russie

La Russie suspend pour une semaine ses liaisons aériennes avec le Royaume-Uni, à compter de mardi minuit.

Canada

Le Canada a décidé de suspendre pour 72 heures les vols de passagers en provenance de Grande-Bretagne.

Asie

Hong Kong a annoncé lundi la suspension de ses vols de passagers en provenance de Grande-Bretagne, à compter de minuit.

Toute personne arrivant dans l’ex-colonie britannique alors qu’elle a séjourné au Royaume-Uni dans les 14 jours qui ont précédé devra observer une quarantaine plus longue que celle actuellement prévue.

L’Inde doit, elle, suspendre tous les vols en provenance de Grande-Bretagne jusqu’au 31 décembre.

Moyen-Orient

La Turquie a suspendu les liaisons aériennes en provenance de Grande-Bretagne, du Danemark, des Pays-Bas et d’Afrique du sud.

L’Iran a interrompu ses vols en provenance de Grande-Bretagne pour deux semaines. La Jordanie a pris la même décision.

Israël a décidé dimanche d’interdire l’entrée sur son sol aux ressortissants étrangers en provenance du Royaume-Uni, du Danemark et d’Afrique du Sud.

Les autorités israéliennes ont également annoncé des règles strictes pour les Israéliens qui rentrent de ces pays, affirmant qu’ils seraient confinés dans des hôtels gérés par l’armée et servant de centres de quarantaine.

L’Arabie saoudite a suspendu dimanche les vols internationaux et l’accès par les passages terrestres et par ses ports à son territoire pour au moins une semaine, avec une prolongation possible d’une semaine supplémentaire.

Tous les passagers arrivés à compter du 8 décembre d’Europe ou de toute autre région du monde où la nouvelle variante du virus a été signalée devront s’isoler pendant deux semaines.

Le sultanat d’Oman a décidé de fermer toutes ses frontières aux déplacements des personnes pour une semaine à partir de mardi.

Le Koweit a ajouté le Royaume-Uni à sa liste de pays « à haut risque » et interdit les vols.

Le Liban ne suspend en revanche pas les liaisons, imposant en revanche un test PCR à toute personne arrivant du Royaume-Uni et une mise en quarantaine en cas de test positif dans des centres prévus à cet effet.

Maghreb

Le Maroc a suspendu les vols en provenance du Royaume-Uni depuis dimanche.

La Tunisie suspend à partir de lundi et « jusqu’à nouvel ordre » tous les vols à l’arrivée, au départ et au transit entre ses aéroports et ceux la Grande Bretagne, de l’Afrique du Sud et de l’Australie.

L’Algérie a décidé de ne plus rapatrier de ressortissants algériens de Grande-Bretagne (seuls les vols de rapatriement en Algérie sont autorisés puisque les frontières sont fermées depuis le 17 mars).

Amérique latine

Le Salvador a interdit l’entrée sur son territoire à quiconque ayant séjourné au Royaume-Uni ou en Afrique du Sud dans le mois écoulé. Le Panama a pris la même décision. Le Paraguay interdit l’entrée des voyageurs ayant séjourné au Royaume-Uni au cours des deux dernières semaines.

L’Argentine a suspendu les vols en provenance du Royaume-Uni. Le Chili fera de même à partir de mardi.

Le Pérou a stoppé tous les vols en provenance d’Europe et interdit l’entrée des étrangers non-résidents qui ont séjourné au Royaume-Uni au cours des deux dernières semaines.

Maurice

L’île Maurice ferme lundi à minuit ses frontières avec l’Angleterre, l’Ecosse, le Pays de Galles et l’Afrique du Sud.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous