Accueil Sports Basket

Ann Wauters: «La crise m’a permis d’éviter une fin brutale»

Ca devait être son année. Sa dernière sur les parquets, à 40 ans. Le coronavirus l’a elle-même très affaiblie, mais la grande Dame du basket belge préfère retenir les leçons de vie qu’elle a retirées de la pandémie.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Comme un clin d’œil, Ann Wauters est retournée la semaine passée commenter un match à huis clos au Versluys Dôme d’Ostende… En février, c’est dans une incroyable liesse populaire qu’elle y vivait l’un des moments les plus forts de sa fabuleuse carrière, entourée de Lot, sa partenaire, et de leurs trois enfants. Le rêve olympique des Cats était devenu réalité ! Qui plus est, l’année de ses 40 ans, qu’elle fêterait en octobre avec le bonheur d’avoir refermé le chapitre le plus long de sa vie sur un sommet qui paraissait inaccessible. C’était donc évident : cette année 2020 serait l’une des plus joyeuses et accomplies que la Waeslandienne ait jamais vécue… Quand tout s’est écroulé ! L’aventure olympique reportée d’un an, ses genoux tiendraient-ils le coup ? Et voilà qu’Ann Wauters elle-même se retrouve affaiblie comme jamais par le coronavirus ! Et pourtant, elle semble même sortir renforcée de cette épreuve.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Basket

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs