Accueil Économie

Le SPF Finances: «On n’est pas armé pour lutter contre cette fraude»

Pourquoi le fisc n’a-t-il pas débusqué les montages offshore dénoncés par les journaux ? Le SPF Finances n’est pas armé pour cela, confient certains agents. Et son organisation actuelle ne fait pas de la lutte contre la fraude une priorité.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

Publié initialement le samedi 6 avril 2013

Que de questions ! Au lendemain de la divulgation, par une série de journaux à travers le monde, des mécanismes visant à dissimuler de l’argent dans des paradis fiscaux, les interrogations foisonnent. Certaines visent le Service public fédéral (SPF) des Finances. Comment un phénomène d’une telle ampleur et qui concerne des Belges a-t-il échappé aux limiers des impôts, en principe chargés de traquer cette fraude? « Nous fonctionnons en fonction de la loi et des conventions internationales , explique Florence Angelici, porte-parole du SPF Finances. Et les paradis fiscaux n’ont pas de conventions avec nous. Mais le G20 et l’OCDE tapent sur le clou pour que l’échange d’informations devienne la norme. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs