Accueil Belgique

Sven Mary: « Pour la première fois de ma vie, j’ai hésité »

Fallait-il accepter de défendre Fouad Belkacem ?« Oui » pour Sven Mary, qui ne peut supporter que cet homme soit présumé coupable : arbitraire et donc intolérable. « Je ne suis pas trop aimé ? Je m’en contrefous. »

Article réservé aux abonnés
Editorialiste en chef Temps de lecture: 12 min

L’avocat du diable. Et des crapules, ajoute-t-il lui-même. Cette semaine, Sven Mary (41 ans) – après avoir surpris en se mettant du côté des « bons » : le chauffeur de la Stib frappé à mort, Patricia Lefranc, la « vitriolée » – est repassé dans son camp favori, les clients dont personne ne veut. Qui vous amènent insultes et menaces. Cette fois, c’est Fouad Belkacem, le leader de Sharia4Belgium, qui a rejoint son écurie. Le jeune avocat sulfureux n’a pas failli à sa réputation, accusant la ministre de la Justice Annemie Turtelboom d’électoralisme et d’arbitraire en bafouant la présomption d’innocence de son client. Qu’est-ce qui a poussé ce prétentieux, arrogant, provocateur – il énumère lui-même –, reconnu pour sa maîtrise exceptionnelle du droit pénal et son bilinguisme parfait qui a servi d’accélérateur de carrière, à repiquer à la défense des Affreux ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs