Accueil Économie Entreprises

Il existe un seul avion belge et il séduit

Succès express pour le seul avion belge, le Sonaca 200. Petit avion spécialisé pour les cours de pilotage, sa production à Temploux a plus que doublé en 2020. Et devrait encore le faire en 2021.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

Il existe un avion belge, fabriqué à Namur, dont le carnet de commandes est bien fourni et pour lequel l’avionneur recrute. Ce n’est pas un poisson d’avril déguisé en cadeau de Noël, c’est la réalité de Sonaca Aircraft, la filiale du Groupe Sonaca qui construit le Sonaca 200. Pas encore installé à Sonaca Airport mais à celui de Temploux, aux portes de Namur.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Desmet Marc, vendredi 25 décembre 2020, 12:34

    Magnifique réalisation!!!, Et moi, contrairement à GE, j'espère qu'il seront des centaines avec tous les syndicats et les avantages qu'ils obtiendront, ça fera vivre des centaines de petits et gros commerces qui pourront à leur tour engager afin servir tous ces nouveaux clients.

  • Posté par Gysen Eric, vendredi 25 décembre 2020, 12:53

    ...et l'avion ne se vendra plus ou sera fabriqué au Maroc car trop coûteux à produire en Belgique.

  • Posté par Gysen Eric, vendredi 25 décembre 2020, 11:22

    Super et superbe. au moins ceci prouve que la Wallonie sait encore prendre des initiatives payantes. Ils sont 40 mais j'espère qu'ils ne dépasseront pas 49 sinon les syndicats s'en mêleront et ce sera la fin de l'esprit d'équipe et du succès story.

  • Posté par Desmet Marc, dimanche 27 décembre 2020, 13:12

    Si le patron déménage sa société hors Belgique, c'est pour gagner plus pour lui et distribuer plus à ses actionnaires... les travailleurs et le syndicats n'y sont strictement pour rien. Au mieux un travailleur gagne, au plus il peut consommer pour faire vivre nos entreprises et indépendants... le jour ou nous seront tous chômeurs, les entreprises et indépendants crèveront... même au Maroc

  • Posté par Ceuleers Alain, vendredi 25 décembre 2020, 10:57

    Super, cela fait plaisir à lire !

Plus de commentaires

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs