Accueil Culture

«J’ai retrouvé le plaisir de mon métier»

Le Kroll 2020 est une curieuse année : un premier confinement solaire, une fin d’année plus sombre.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

Deux mille vingt, année pas banale : pas de celles qu’on voudrait conserver en mémoire. Et pourtant, pour Pierre Kroll, ce fut l’année de deux albums, une production effrénée durant le premier confinement.

Très personnellement, qu’est-ce qu’il vous restera de 2020 ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Coronavirus: la pression grandit sur les artistes non vaccinés

Hausse des contaminations, application du CST pour le public bruxellois, obligation de pass sanitaire pour les tournées internationales, tensions dans les équipes de création : ne pas être vacciné devient difficilement tenable pour ceux qui veulent travailler sur les scènes.

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs