Accueil Société

Un Belge de 9 ans rapatrié de Syrie sans sa mère: «Je veux revoir mon papa»

C’est une première pour la Belgique : une mère détenue au camp Roj, au nord-est de la Syrie, a accepté de se séparer de son fils de 9 ans. En Belgique l’attend tout particulièrement son père, qui ne l’avait plus vu depuis son enlèvement à l’âge de 3 ans. Les coulisses d’un rapatriement inédit.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 5 min

Un garçon de 9 ans, né en Belgique, a été rapatrié ce vendredi de Syrie, après que sa mère, détenue par les forces kurdes au camp Roj, a laissé partir son fils aîné pour qu’il retrouve son père. Cette maman est la première Belge à accepter de se séparer de l’un de ses enfants.

L’histoire de cette famille a soudainement basculé le mardi 8 décembre, lorsqu’en visite au camp Roj, situé à l’extrême nord-est de la Syrie, la directrice de Child Focus Heidi De Pauw a rencontré cette mère de 3 enfants, dont l’aîné est né à Bruxelles en 2011. La délégation, avec Le Soir dans ses bagages, a pu échanger avec l’ensemble des femmes belges détenues au camp Roj. Soit 11 femmes, avec une vingtaine d’enfants.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

13 Commentaires

  • Posté par Raurif Michel, mardi 13 avril 2021, 19:16

    Elle fait des gosses plus vite que son ombre !! Mais, les allocations familiales, ça rapportent pas mal de pognon sans rien faire !! Rien à foutre en Belgique, sa place est au Maghreb pas chez nous !

  • Posté par dams jean-marie, samedi 26 décembre 2020, 11:10

    Belges, Bruxellois n'importe quoi ! L'Islam n' a pas sa place dans le monde occidental , toutes ces situations n'existeraient pas !

  • Posté par LIENARD NORBERT, vendredi 25 décembre 2020, 20:46

    J espère qu'il a un boulot et un logement pour assumer

  • Posté par Esquenet Alexandre, vendredi 25 décembre 2020, 19:06

    Le camp Roj se sont des tentes. ça ne match pas avec la photo.

  • Posté par Esquenet Alexandre, vendredi 25 décembre 2020, 19:06

    Ha si, la mosquée du centre ...

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs