Accueil Société

Coronavirus: une nuit de réveillon où la délation n’a pas connu de trêve

A Nivelles, la police a connu une nuit calme. Elle a quand même dû perturber le réveillon de familles à la suite de dénonciations injustifiées, ce que les forces de l’ordre apprécient très peu.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 8 min

La ministre de l’Intérieur l’a demandé, la police va s’exécuter. Dix-huit heures vient de sonner. Jason et Thomas quittent le commissariat de police de Nivelles et montent à bord de leur Skoda break de service. « Jusqu’à 2 heures du matin, nous allons patrouiller sur les communes de Nivelles et Genappe », explique Jason qui a pris le volant. « Nous faisons de l’inspection classique et si nous recevons un appel pour non-respect des règles sanitaires covid, nous intervenons. Ce soir, il est possible que nous recevions des dénonciations de citoyens qui soupçonnent leurs voisins d’être trop nombreux pour le réveillon. Pas question cependant de sonner à toutes les portes comme certains le craignent ou comme certains politiques l’ont laissé entendre. D’ailleurs, par rapport à d’habitude, nous n’avons pas gonflé les effectifs. Juste une équipe supplémentaire. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

42 Commentaires

  • Posté par dercq jul, dimanche 27 décembre 2020, 5:52

    Dans le fond ,si les flics n'ont que ça à faire, c'est que tout va bien madame la marquise....

  • Posté par Delrez JEAN, samedi 26 décembre 2020, 10:05

    C'est dans l adversité que le caractère de tout un chacun ressort, qu il soit bon ou mauvais. Ici l épidémie montre que des relents du siècle dernier ressortent. Devra t on à l avenir se méfier du sourire de ses voisins ?

  • Posté par Patris Frédéric, samedi 26 décembre 2020, 9:53

    Dresser un PV et faire payer une amende à la voisine pour dénonciation abusive n'eut pas envenimer les choses. Au contraire, elle y aurait réfléchi à 2 fois avant d'emm.. ses voisins la prochaine fois et cela aurait donc pu "calmer le jeu" pour l'avenir. Comment peut-on déplorer la délation et l'encourager en ne sanctionnant pas ceux qui dénoncent juste pour nuire aux autres ?

  • Posté par DE SCHRIJVER Edgar, samedi 26 décembre 2020, 17:34

    Moi, j'aime bien les délateurs. Ca évite à la police de devoir sonner à toutes les portes, dont la mienne !

  • Posté par De Villers Léopold, samedi 26 décembre 2020, 16:16

    Je suis pour une amende pour le délateur,délatrice

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs