Accueil

Marketing

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 1 min

Bianca sauve Electrabel

Si la filiale belge d’Engie a négocié avec Paris afin de conserver une référence à Electrabel dans le nom de la nouvelle marque, c’est pour ne pas totalement déboussoler le consommateur belge mais aussi pour des raisons plus tactiques. On sait qu’Engie a entamé une réflexion en interne en vue d’ouvrir le capital d’Electrabel, envisageant même une introduction en Bourse. Nom de code du projet : Bianca. Si, demain, Engie venait à se retirer en tout ou partie de l’opérateur belge, il faut que celui-ci puisse compter sur une marque à lui pour voler de ses propres ailes. D’où l’intérêt de maintenir Electrabel présent dans l’esprit des consommateurs.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs