Accueil Société

Des parlementaires français à Molenbeek: «Si c’est pour donner des leçons, qu’ils restent chez eux»

Enquêteur, magistrat ou politiques ne voient pas forcément d’un bon œil la visite de nos institutions par une commission parlementaire d’enquête française. Réactions.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

C ’est la première fois qu’une commission parlementaire étrangère vient participer à une enquête en Belgique. Est-ce pour demander des comptes et dénoncer un certain laxisme ? Si c’est le cas, c’est maladroit. Si c’est pour donner des leçons, que les parlementaires français restent chez eux. »

Avec une telle réaction, c’est peu dire qu’André Jacob, l’ancien directeur de l’antiterrorisme belge, n’apprécie que modérément la visite effectuée par les élus français au sein des institutions belges. « On reproche à la Belgique tous ses succès dans la lutte contre le terrorisme pour l’accuser d’être une base arrière, explique-t-il. Dois-je rappeler que placée en état d’urgence, la France a pratiqué 2.000 perquisitions qui n’ont débouché que sur une ou deux arrestations. A-t-on vraiment des comptes à leur rendre ? »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs