Accueil Opinions

On est foutu, on s’assied trop

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Journaliste au service Forum Temps de lecture: 4 min

De l’école au bureau, de la voiture au divan, on passe trop de temps l’arrière-train vissé sur un siège. « Sitting is the new smoking ». Aux Etats-Unis, ce slogan est entré dans le langage courant. S’asseoir est une nouvelle addiction, dans nos sociétés occidentales, un trait culturel. Peut-être avez-vous déjà vécu dans les transports en commun cette ruée vers les sièges libres…

Or, l’homme ne s’est-il pas distingué du primate grâce à sa faculté de se tenir sur ses deux pieds ? Et il est fait pour bouger. Pendant des millénaires, nomade, il n’a cessé de s’activer : chasseur-cueilleur, il mettait son corps à contribution plusieurs heures par jour. La sédentarité est somme toute très récente dans l’histoire de l’homme. A fortiori l’hyper sédentarité que l’on pratique au XXIe siècle. Notre corps ne le supporte pas, et le fait savoir.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs