Yves Van Laethem: «Si nous gardons ce rythme, nous pourrons arriver aux 75 hospitalisations par jour vers la mi-février»

En ce vendredi 25, jour de Noël, nous avons passé un moment charnière dans la pandémie puisque les chiffres sont à ce moment-là partis à la baisse. Le nombre de contaminations diminue, il faut être prudent sur ce point puisque nous sommes en période de congé, les gens se font peut-être moins tester. On a une diminution des hospitalisations et des décès qui est plus lente » a déclaré Yves Van Laethem lors du point presse de Sciensano ce lundi matin, au moment même où le coup d’envoi de la campagne de vaccination était lancé dans notre pays.

« Cette diminution de contaminations se remarque dans toutes les tranches d’âge et toutes les provinces, elle est aussi liée à la période de tests moins importants en cette période de vacances, tout spécialement chez les personnes plus jeunes. Un signe favorable est que le pourcentage de tests positifs continu lui aussi très lentement à diminuer » La diminution la plus importante se trouve dans la province de Luxembourg (-30 %).

Le nombre d’hospitalisations diminue également. « Si nous gardons ce rythme, nous pourrons arriver aux 75 hospitalisations par jour quelque part vers la mi-février. » Pour rappel, il faut que le nombre de nouvelles hospitalisations soit inférieur à 75 entrées par jour pour une période consécutive de 7 jours pour envisager un assouplissement des mesures.

N’administrer qu’une dose unique « poserait d’importants problèmes »

Plusieurs experts préconisent de vacciner plus de monde avec une dose plutôt que de vacciner moins de personnes avec les deux doses recommandées. Pour Yves Van Laethem, porte-parole interfédéral Covid-19, « il y a des contraintes légale et éthique » qui pourraient poser « d’importants problèmes », a-t-il souligné lors de la Conférence du Centre de crise lundi.

« Il serait intéressant de connaître l’impact en santé publique de n’administrer qu’une dose unique avec une protection moindre mais avec une couverture plus importante », a-t-il précisé, mentionnant au passage que la protection au Covid-19 semble être effective dès le 8e ou 10e jour après vaccination selon certaines études.

« Mais il y a des contraintes légale et éthique », a-t-il nuancé. « D’un point de vue éthique, on ne connaît pas l’impact d’un schéma à une dose, surtout chez les personnes âgées. D’autre part, le schéma qui a été approuvé par les autorités de régulation prévoit deux doses. »

Sortir du schéma poserait « d’importantes questions, si pas d’importants problèmes », a conclu Yves Van Laethem.

Troisième jour de recul pour la moyenne des contaminations

Le nombre moyen d’infections quotidiennes au Sars-Cov-2 baisse pour le troisième jour d’affilée, avec 2.171,3 nouveaux cas quotidiens sur la période du 18 au 24 décembre (-15 % par rapport à la période de calcul précédente). Au moins 638.877 cas de Covid-19 ont été diagnostiqués en Belgique depuis le début de l’épidémie, selon les résultats provisoires présentés lundi par l’Institut de santé publique Sciensano.

Sur la même période, une moyenne de 84,6 personnes par jour sont mortes des suites du coronavirus (-12,6 %), pour un total de 19.200 depuis le mois de mars.

Du 21 au 27 décembre, 160,3 nouvelles admissions ont été enregistrées en moyenne chaque jour (-11 %). Le nombre de personnes actuellement hospitalisées pour cause de Covid-19 s’établit lundi matin à 2.362, dont 492 en soins intensifs.

L’incidence du 10 au 23 décembre s’élève, quant à elle, à 288,4 nouveaux cas pour 100.000 habitants (+7 %), tandis que le taux de reproduction est à 0,90.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous