Accueil Société Régions Bruxelles

Raclette dans un commissariat de Molenbeek: le chef de brigade écarté à titre provisoire

Des images montrant des policiers autour d’une raclette sans distanciation sociale lors du réveillon de Noël circulent sur les réseaux sociaux. Le chef de la brigade en cause a été écarté à titre provisoire.

Temps de lecture: 2 min

À la suite de la diffusion ce week-end sur les réseaux sociaux d’une image montrant des policiers autour d’un repas dans un commissariat de Molenbeek-Saint-Jean, le chef de la brigade en cause a été écarté à titre provisoire, selon une information divulguée lundi par le quotidien La Dernière Heure (DH). La police de Bruxelles-Ouest (Molenbeek-Saint-Jean, Jette, Ganshoren, Berchem-Sainte-Agathe et Koekelberg) se refuse pour l’instant à confirmer ou à infirmer l’information au motif qu’une enquête interne est en cours.

Des policiers ont été photographiés en train de fêter Noël autour d’une raclette, sans respecter les mesures de lutte contre l’épidémie de coronavirus. Ils appartiennent à une même brigade et travaillent ensemble au quotidien. C’est le responsable de l’équipe qui a été écarté à titre provisoire, selon la DH. Les suspensions des personnes en cause sont fréquentes le temps des enquêtes.

En réaction à la diffusion de la photographie, le chef de corps de la police de Bruxelles-Ouest a immédiatement diligenté une enquête pour identifier les policiers qui ont pris part au repas. « Au regard des règles sanitaires en application, des procès-verbaux Covid seront dressés à charge des participants », a assuré dimanche la police locale par communiqué. Le service « Enquêtes individuelles » est chargé de faire une enquête approfondie pour établir les faits.

La police de Bruxelles-Ouest a de plus tenu à assurer que les mesures pour lutter contre la propagation du Covid-19 sont strictement d’application au sein des différents bâtiments et que les dispositions préventives et de protection sont mises en œuvre. « Notre zone de police compte plus de 900 collaborateurs et il est navrant que la propagation d’une image puisse avoir un impact sur l’ensemble des autres membres du personnel », a encore fait valoir la police dans son communiqué.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

13 Commentaires

  • Posté par Theys Jos, lundi 28 décembre 2020, 23:16

    Vous avez vue une raclette? Belga l'a vu. Moi je vois une équipe de nuit qui mange ensemble pendant le reveillon assez calme.

  • Posté par Lefèvre Philippe, lundi 28 décembre 2020, 18:46

    Cela ne m'étonne pas qu'ils aient besoin de détente, de convivialité dans ces temps difficiles. Non ce qui m'étonne, c'est qu'un policier ait eu la bonne idée de faire une photo et de la poster!

  • Posté par Lefèvre Jean-Luc, lundi 28 décembre 2020, 17:28

    Seule compétente, la ministre de l'Intérieur qui répare un arrêté autorisant les citoyens de Molenbeek à "sonner à la porte" du commissariat s'ils entendent des bruits de fourchettes et des rires.

  • Posté par Monsieur Alain, lundi 28 décembre 2020, 17:06

    Le Chef de Corps nous explique qu'il s'agit d'une "exception" qui aurait échappé à sa vigilance (je paraphrase) - d'autres diront qu'ils s'agit de la pointe émergée de l'iceberg. Alors pour vous, ce sera quoi ? Rosé ? Rouge ou blanc ?

  • Posté par COURARD DIDIER, lundi 28 décembre 2020, 17:04

    Bien sûr, le service COM., comme d'habitude, minimise les faits en les attribuant à une extrême minorité. A les entendre c'est tout juste si ces policiers ne sont pas des personnes extérieures en visite ce jour là. Le problème avec les forces de l'ordre depuis plusieurs mois, c'est que de bavures en comportements inadéquats, cela commence à faire une grosse minorité " d'indélicats" pas très à cheval sur la rigueur réglementaire quand il s'agit de l'appliquer à soi-même. Maintenant, comment notre premier ministre va-t-il faire pour nous convaincre de l'importance de respecter les bulles sociales au réveillon du nouvel an?

Plus de commentaires

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo