Accueil Belgique

Commentaire: angles morts

La Vivaldi est advenue. Mais elle a laissé bien de questions sans réponse...

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe du service Politique Temps de lecture: 2 min

Suivre une négociation gouvernementale durant seize mois, sans informations certifiées avant la ligne d’arrivée, n’est pas une sinécure.

Il faut, plus que jamais, trier le vrai du faux, dans ces éléments souvent confiés par des sources souhaitant rester anonymes et contredites par d’autres. Il faut séparer l’info de l’intox dans un contexte de grande méfiance entre négociateurs, où chacun a son propre objectif, personnel et partisan, défend son propre scénario sans nécessairement le dévoiler, voire en feignant d’en pousser un autre.

Il ne faut pas lasser le lecteur par un feuilleton sans fin ni le perdre dans les méandres de détails évoluant de jour en jour. Alors que la longueur des débats, les blocages persistants et les bagarres à répétition l’ont déjà largement détourné du sujet.

Il faut continuer à chercher l’info utile, sans tomber dans les pièges de la désinformation ou de la propagande.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs