Accueil Société

Coronavirus: pour la vaccination, faut-il privilégier la quantité ou la qualité?

Alors que la vaccination vient juste de commencer, des experts se disent favorables à un report de la seconde dose pour vacciner un plus grand nombre de Belges. D’autres à l’inverse se montrent plus prudents.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Après la valse à mille temps, la valse des doses pourrait bien avoir atteint notre plat pays. L’épidémiologiste et membre de la task force vaccination Pierre Van Damme a émis une nouvelle idée pour atteindre le plus rapidement possible une immunité collective contre le Sars-CoV-2. Au micro de la VRT, il a suggéré d’administrer une première dose de vaccin Pfizer/BioNTech au plus grand nombre de citoyens. La seconde serait seulement prévue après un délai de plusieurs mois, contre trois semaines à l’heure actuelle. Au-delà de l’immunité collective, Pierre Van Damme espère ainsi pouvoir vacciner une première fois l’ensemble de la population belge, y compris les jeunes, avant l’été prochain.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

18 Commentaires

  • Posté par Morgenthal Jean-Claude, dimanche 3 janvier 2021, 17:49

    Combien de personnes vont être malades et certaines mourir avant que l'on ne commence la vaccination. Sur le temps que l'on palabre et l'on réfléchit sur sur des aspects juridiques, il y a des gens qui meurent. Que l'on s'en tienne à la ligne départ et aux recommandations du fabricant et que les politiques arrêtent de jouer aux scientifiques. A part jouer avec des statistiques, ils n'y connaissent absolument rien et font le jeu des anti vaccins qui en connaissent encore moins.

  • Posté par Kinet Michaël, dimanche 3 janvier 2021, 17:33

    Je trouve aussi que dans un contexte de nouveau vaccin avec aussi peu de données. C'est très dangereux de jouer les apprentis sorciers et alimente les discours anti-vax. De nouveau par incompétence ils ne vont pas être capable d'administrer le vaccin suffisamment rapidement et donc se propose de l'administrer de manière créative. Etre créatif ce n'est pas faire n'importe quoi surtout en médecine.

  • Posté par Maison Médicale , dimanche 3 janvier 2021, 13:51

    Où en est la task force dans ses réflexions ? Au Royaume Uni la décision est prise de retarder la seconde dose jusqu'à 12 semaines pour vacciner un maximum de gens avec la première: https://www.theguardian.com/world/2021/jan/03/why-britain-delaying-second-doses-covid-19-vaccines

  • Posté par Denoel Xaviet, mardi 29 décembre 2020, 19:34

    40 minutes d'interview de Christian Vélot, Président du Comité de Recherche et d'Information Indépendantes sur le génie génétique - Si vous recherchez une information scientifique claire sur les nouveaux vaccins, information qui ne prend pas parti pour l'un ou l'autre camps (les pour et les contre), je vous invite à écouter cette interview. C'est une information que j'estime essentielle à l'heure actuelle où on entend tout et n'importe quoi : https://www.youtube.com/watch?v=DB9xKN3v9_Q&ab_channel=Lachaînequipique%21&fbclid=IwAR1hCVN0j578OxfUGScv712CJi2UMB82nSest0hWp-pKXSplSNfqY9tO1Eo

  • Posté par Burtin Bernard, mardi 29 décembre 2020, 11:04

    Bord..., que nos incompétents nationaux respectent simplement (apparemment c'est difficile pour eux) le mode d'administration mentionné dans le dossier d'enregistrement approuvé par l'Agence Européenne des Médicaments. Point barre !

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs