Accueil Économie

Santens: des comptes au Luxembourg via des offshores

La famille du textile Santens (Flandre occidentale) était liée à trois offshores incorporées aux îles Vierges britanniques et aux Seychelles. Ces offshores étaient titulaires de comptes bancaires auprès de la Société Générale à Luxembourg.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

Le 9 octobre 2008, à la demande du Parquet d’Audenarde, les enquêteurs financiers sont tombés à bras raccourcis sur la famille Santens, famille d’affaires de Flandre occidentale connue pour ses collections homonymes de lingerie destinées aux cuisines et salles de bains. Quelques 75 enquêteurs ont opéré des perquisitions à pas moins de quinze endroits différents, à Bruxelles, en Flandre occidentale ainsi qu’en Flandre orientale. L’action était menée dans le cadre d’une enquête judiciaire de grande ampleur pour fraude fiscale, blanchiment et faux en écriture, et visait des constructions juridiques établies dans des paradis fiscaux. Lieven Santens, autrefois bourgmestre d’Audenarde (1988-2000), son neveu le baron Marc Santens et quatre autres membres de la famille ont été inculpés.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs