Accueil Médias

2021 vue par des experts: «Les réseaux sociaux ont pris conscience de leur toxicité»

Fasciné par les promesses de la révolution numérique, Tristan Mendès France est aussi un observateur sévère de la responsabilité des grandes plateformes dans la circulation des discours toxiques. En 2021, il faudra régler des problèmes de fond.

Article réservé aux abonnés
Responsable du pôle Multimédias Temps de lecture: 9 min

Tristan Mendès France, maître de conférences à l’université de Paris, spécialisé dans les cultures numériques, est aussi l’un des spécialistes les plus avertis des discours conspirationnistes et haineux en ligne. Entre l’infodémie et la campagne électorale américaine, autant dire que cet observateur de l’extrême fut aussi l’un des experts les plus sollicités en 2020.

Quels sont les signaux qui permettraient de croire que 2021 sera meilleure que 2020 ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Albin S. Carré, mercredi 6 janvier 2021, 21:25

    Il est possible, sans difficulté, de ne pas patauger dans les égouts de la société!

  • Posté par Desmet Marc, dimanche 3 janvier 2021, 14:27

    Les réseaux sociaux ont surtout compris que l'on ne bouche pas le trou par où l'argent rentre! Le post d'un menteur imbécile rapporte plus que celui d'un prix Nobel...

  • Posté par seghers emmanuel, dimanche 3 janvier 2021, 13:01

    Le premier amendement EU est crucial comme base d'une démocratie. Le terme liberté d'expression est certainement à clarifier. Quid des propos de haine et de décapitation de personnes? Ce qui est devenu fréquent sur les réseaux sociaux. Peut-on aussi moderniser ou adapter certaines constitutions au contexte actuel? Je m'interroge et le débat est intéressant. "Les réseaux sociaux ont donné le droit à la parole à des légions d'imbéciles qui avant ne parlaient qu'au bar et ne causaient aucun tort à la collectivité. On les faisait taire tout de suite. Aujourd'hui ils ont le même droit de parole qu'un prix Nobel. " Umberto Eco

  • Posté par Van Dievort Jean, dimanche 3 janvier 2021, 9:49

    Une petite information complémentaire: le premier amendement de la constitution des EU (1791) dit:"Le Congrès n'adoptera aucune loi relative à l'établissement d'une religion, ou à l'interdiction de son libre exercice; ou pour limiter la liberté d'expression, de la presse ou le droit des citoyens de se réunir pacifiquement ou d'adresser au Gouvernement des pétitions pour obtenir réparation des torts subis". Je pense que ceci doit en effet constituer pour tout le monde un totem absolu. Le non respect conduit à toutes sortes de dérives anti-démocratiques.

Aussi en Médias

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs