Accueil Société

La police croise les doigts pour que la Saint-Sylvestre soit calme

Les forces de l’ordre sont présentes en masse pour veiller à un réveillon dans les règles, aux quatre coins du pays. Lockdown parties, feux d’artifice et couvre-feu non respecté seront visés avec lourdes amendes à la clé.

Article réservé aux abonnés
Journaliste de la cellule wallonne Temps de lecture: 3 min

Si le réveillon de Noël, familial et convivial, a été le théâtre de peu de débordements, en sera-t-il de même du réveillon de la Saint-Sylvestre, traditionnellement plus festif et plus arrosé ? Si les forces vives qui scrutent de près l’évolution de la pandémie espèrent que les Belges sauront une fois encore se tenir raisonnables, les forces de police se sont préparées pour pouvoir intervenir. Elles seront présentes massivement sur le terrain, tout cela dans l’esprit de la circulaire signée par les procureurs généraux pour gérer au mieux cette dernière soirée de la triste année 2020.

A la police de Bruxelles, Ilse Van De Keere, sa porte-parole, note que « la sécurité sera renforcée ». Sans entrer dans les détails de la stratégie et sans dévoiler le nombre de policiers qui seront déployés sur le terrain, Ilse Van De Keere relève que « nous avons préparé différents scénarios, avec plus de personnel disponible évidemment ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

  • Posté par Linard Robert, jeudi 31 décembre 2020, 22:03

    La police croise les doigts pour qu'on ne les dérange pendant qu'ils dégustent leurs raclettes.

  • Posté par Bastin Salvo, jeudi 31 décembre 2020, 21:41

    Allez faire un tour du côté de la banque européene des entreprises commerciales, tapez le nom de votre police locale et vous devriez être surpris. pas moi en tout cas, meilleurs vœux à tous

  • Posté par Hichmeu Diums, jeudi 31 décembre 2020, 21:28

    Interdire les feux d’artifices? Quel bande de zot. Vas y seulement, cours après les petards, t’auras l’air malin. Et pendant ce temps, on attend qu’ils viennent constater l’effraction dans notre garage.

  • Posté par Carion Claude, jeudi 31 décembre 2020, 15:59

    je crains hélas, que ces moyens ne seront déployés que .... dans la tête de nos gouvernants. Où iront-ils chercher autant de monde alors que le manque de personnel et de moyens est déjà criant en temps normal, alors à la Saint-Sylvestre. Mais bon, il faut garder la pression, alors ...

  • Posté par Oscar Pascal , jeudi 31 décembre 2020, 15:00

    Ce que j'apprécierai c'est que de tels moyens soient déployés contre les banditismes, grands ou petits, ainsi que contre la voyoucratie ! Article de Stéphane Vande Velde Journaliste à la cellule enquête : "Les héros invisibles: Marie-Charlotte, une mission d’aide autant que de répression". Intéressant, j'ai appris qu'une inspectrice :" ...Nous sommes dans le Namurois, entre Charleroi et la frontière française, dans une zone de cultures et de champs, où les fermiers sont à peine troublés par les avions de chasse de l’aéroport militaire...A Florennes, en temps normal, elle travaille dans le service d’enquêtes, à monter les dossiers, traquer les trafiquants de drogue, interroger les suspects. « 80 % des enquêtes sont des enquêtes de stupéfiants », lâche-t-elle. Pourtant, le covid a gelé tous ses dossiers et changé ses habitudes. « Fin mars, la volonté de notre chef de corps consistait à vider les bureaux de ses occupants pour prévenir la propagation du virus...Mais au-delà de l’aspect pratique, c’est la nature même de son métier qui est modifiée. Tout tourne désormais autour du covid. « Notre chef voulait que tout le monde participe à l’effort. Donc, nous nous sommes retrouvés à faire des patrouilles. Cette organisation permettait également de pallier le manque éventuel d’effectifs." Personnellement, plutôt que d'avoir reçu comme consignes de traquer les personnes sans masques au milieu des champs, j'aurai pris la décision que cette inspectrice continue à traquer les bandits...

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs