Retour de voyage: la FEF s’oppose à la suspension de la quarantaine obligatoire pour les étudiants

PHOTONEWS_10876545-126
Photo News

Le Comité de concertation a rendu obligatoire la quarantaine après un séjour à l’étranger de plus de 48 heures. En revanche, il prévoit, entre autres, une suspension de la quarantaine obligatoire pour les étudiants passant leurs examens en présentiel.

La FEF s’oppose cependant à cette exception, qui selon elle, rajoute de l’inquiétude et pourrait mettre en danger les étudiants alors que d’autres alternatives peuvent être trouvées.

Dans un communiqué, la Fédération des étudiants francophones s’interroge sur le bien-fondé de cette décision : « Alors que les conditions de la session de janvier sont déjà particulièrement stressantes pour les étudiants, le Comité de concertation vient de leur rajouter une source d’inquiétude ».

Selon la FEF, depuis plusieurs semaines, les étudiants s’inquiètent du déroulement des examens qui auront lieu en présentiel. En effet, la ministre de l’enseignement supérieur, Valérie Glatigny (MR), a autorisé les établissements à organiser des examens en présentiel. « C’est ainsi que 22 % à 53 % des examens universitaires auront lieu sur site », déplore le communiqué de la Fédération des étudiants francophones. Et d’ajouter : « Des hordes de, parfois, 600 étudiants pourront se rendre sur leurs campus en utilisant les mêmes transports. »

La Fédération des étudiants francophones demande au Comité de concertation ainsi qu’à la ministre de l’Enseignement supérieur de revoir cette exception pour les étudiants, qui ne leur permet pas d’aborder cette session de manière sereine et qui pourrait les mettre en danger.

Sur le même sujet
Étudiants
 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous