Accueil Monde Union européenne

Brexit: le débat de la fin

Les parlementaires britanniques devaient se prononcer sur l’accord de Brexit trouvé à la veille de Noël. Si le contenu est loin de faire l’unanimité, il devait être voté par une large majorité de députés en vue d’éradiquer une bonne fois pour toutes le spectre d’une sortie sans accord.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

L’issue, dans la nuit, ne faisait aucun doute. Les Lords du Parlement britannique s’apprêtaient mercredi soir à donner leur accord au « deal » conclu entre le Royaume-Uni et l’Union européenne. La difficulté pour Boris Johnson aurait pu être de récupérer l’adhésion du groupe de recherche européen (ERG), rassemblant des députés Tories qui n’ont pas hésité à en découdre avec Theresa May et son Brexit trop souple à leur goût. Mais dès mardi, le groupe avait annoncé son soutien au Premier ministre. Même si ces Brexiters durs ne sont pas tout à fait satisfaits des compromis acceptés en termes de pêche, ils estiment que d’ici 2026, le Royaume-Uni devrait retrouver la souveraineté sur ses eaux à condition que le gouvernement fasse les préparations nécessaires. Le groupe n’a pas donné un blanc-seing au Premier ministre, et la rébellion menace toujours. Mais cela a permis à Boris Johnson de sécuriser le vote à la Chambre des communes.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs