Accueil Société Enseignement

La suspension de quarantaine pour les étudiants en examen suscite une levée de bouclier

Le gouvernement a annoncé que la quarantaine était désormais obligatoire pour les retours en Belgique, avec une exception pour les étudiants qui doivent passer des examens présentiels. Les premiers concernés sont inquiets.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

La quarantaine sera désormais obligatoire pour toutes personnes revenant d’un séjour à l’étranger de plus de 48 heures. À la surprise générale, les étudiants du supérieur font exception à la règle. Ceux-ci pourront seront autorisés à suspendre momentanément cette quarantaine dite « obligatoire » pour passer leurs examens en présentiel.

Une décision prise par le Comité de concertation et qui a été relayée sur les réseaux sociaux par la ministre de l’Enseignement supérieur Valérie Glatigny (MR) : « Les étudiants revenant d’un séjour de plus de 48 heures en zone rouge sont autorisés à interrompre exceptionnellement leur quarantaine pour présenter un examen (uniquement pour présenter l’examen). » Une mesure qui serait d’application jusqu’au 15 janvier « pour le moment. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par Puissant Philippe, vendredi 1 janvier 2021, 23:08

    Je trouve effectivement inadmissible de la part des autorités de faire une exception pour les étudiants et de ne pas les soumettre à une quarantaine obligatoire. Si les étudiants sont partis à l'étranger qu'ils assument leur choix !! et qu'ils ne fassent pas subir leurs graves incivilités et manque de respect face aux recommandations des autorités et au manque de respect vis-à-vis des étudiants qui peuvent aussi être potentiellement à risque aussi !! Encore une fois les autorités ont manqué de fermeté et de discernement !!!!!

  • Posté par Hansen Eric, vendredi 1 janvier 2021, 15:10

    que penser alors des médecins partis à l'étranger et qui n'ont pas d'obligation de quarantaine car leur profession est considérée comme essentielle !

  • Posté par Fontesse Philippe, jeudi 31 décembre 2020, 23:06

    Il était déconseillé de partir à l'étranger, la plupart des pays sont en zone rouge depuis longtemps, avec quarantaine obligatoire au retour donc ils sont partis en connaissance de cause et doivent assumer. Pourquoi des laisser passer pour certains ? Cela donnerait une image négative des mesures et donc pourquoi certains oui et d'autres non? Toutes personnes qui reviennent de zone rouge doivent faire la quarantaine et les tests sans passe droit. Maintenant, j'estime que le délai de 48 heures est stupide comme si le virus allait attendre que l'on soit là depuis 48 heures avant de nous contaminer, pour preuve, notre premier ministre qui a rencontré le président Français, aurait pu être positif. Cette rencontre était anormale vu qu'il existe la vidéo conférence et vu les directives données prises par cette même personne vis à vis de nous (télétravail obligatoire).

  • Posté par Decelle Ghislaine, jeudi 31 décembre 2020, 16:52

    En tant que mère d'une étudiante en droit à l'UCLouvain, je confirme que TOUS ses examens se dérouleront en présentiel, alors qu'il a été expressément déclaré par la ministre que seuls les examens qui nécessitent de la pratique pouvaient se faire en présentiel. Le rectorat de l'UCLouvain a clairement jeté aux orties les demandes des professeurs et des étudiants inquiets de cette exception aux règles sanitaires et peu désireux de contaminer leurs parents et grands-parents. Les étudiants ont reçu un courriel leur demandant de s'habiller chaudement, car les fenêtres des locaux seront ouvertes ! On croit rêver ! Quel est le salarié qui accepterait de travailler pendant 3 ou 4 heures dans des locaux non chauffés ouverts à tous vents? C'est proprement scandaleux !

  • Posté par Houbar Arlette, vendredi 1 janvier 2021, 19:26

    Désolée de vous répondre de cette manière mais pensez-vous aux profs qui seront présent aussi. Votre fils fait peut-être l'exception mais pour se sauter les uns sur les autres et faire la fête, les étudiants ne sont pas les derniers. Au moins comme celà il n'y aura pas de triche ! Je ne voudrais pas me faire soigner par un prestataire qui n'aurait présenté aucuns examens en présentiel. C'est magnifique de penser à votre fils ! Vous pourriez aussi penser aux autres personnes qui eux n'ont pas le choix et doivent travailler en présentiel

Plus de commentaires

Aussi en Enseignement

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs