Accueil Sports Football Football belge Charleroi

À 35 ans, Francis N’Ganga raccroche les crampons: «Avec le Sporting de Charleroi, on a su forcer le respect»

Francis N’Ganga, « Cisco » pour ses équipiers, « le guerrier du Mambourg » pour les supporters, a mis fin à sa carrière de joueur. À 35 ans, l’ancien latéral gauche, libre depuis la faillite annoncée de Lokeren, n’a pas retrouvé chaussure à son pied et estime « avoir fait le tour de la question ». Il se confie.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 9 min

Arrivé au Sporting de Charleroi en août 2012 juste avant la reprise du club par l’actuelle direction, Francis N’Ganga est ensuite resté six ans et demi chez les Zèbres. Si l’histoire d’amour avec le club s’est terminée de façon « un peu limite » selon lui, avec un renvoi dans le noyau Espoirs avant son départ pour la D1 chypriote, il assure n’en garder aucune rancœur et retient avant tout l’apport qu’il a pu avoir dans la progression du club sambrien. Symbole de la mentalité carolo mais aussi des chocs wallons face au Standard, le « guerrier » a laissé une trace dans le cœur des supporters carolos. Et il gardera lui aussi à jamais la famille zébrée dans le sien, même si ce sera un peu plus loin des yeux, lui qui a quitté la Belgique il y a une semaine pour retourner vivre en région parisienne.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Charleroi

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs