Accueil

Succès ou flop?

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Dès son annonce, la mesure a été critiquée par certains économistes, dont Etienne De Callataÿ qui a alors épinglé le fait que ceux qui vont profiter des chèques ne sont pas ceux qui ont été les plus durement touchés par la crise. Et en effet, c’est logique, ce sont plutôt les salariés de boîtes qui se portent bien qui les ont reçus. Le Chief Economist d’Orcadia Asset Management notait également que la mesure coûtait cher à l’Etat pour un retour plutôt négligeable. Aujourd’hui, la fédération VIA estime toutefois que l’opération est un succès. Difficile de tirer des conclusions sans chiffres définitifs. On peut toutefois constater qu’on reste loin de l’engouement qui existe autour des chèques repas (un travailleur sur deux en reçoit) ou même des éco-chèques, qui ont brassé respectivement 2,65 milliards et 274 millions d’euros en 2019.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs