Accueil Sports Football Football belge

Succession de Steven Martens: l’Union belge empêtrée dans ses choix

Un nom s’était dégagé pour le poste de nº2 de la Fédération : celui du Campinois Bert Van der Wee. Mais la société de recrutement Hudson a par la suite proposé le Gantois Koen De Brabander. Conflit d’intérêts en vue…

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Pas de noms ronflants à ce stade avancé de la compétition, où il ne restait plus qu’un trio de candidats à la succession de Steven Martens qui, pour rappel, avait été licencié le 9 février 2015 pour mauvaise gestion. Depuis, c’est Gérard Linard qui assure l’intérim en imposant aux finances fédérales une cure de redressement drastique qui, à défaut de plaire à tout le monde (et parfois même au sélectionneur Marc Wilmots), a le mérite de ramener un brin de clarté dans le brouillard ambiant.

Deux mois après le lancement de la procédure de recrutement par la société gantoise Hudson (dont le président gantois Ivan De Witte est l’un des administrateurs au siège central new-yorkais), l’affinage des 130 candidatures s’est réduit à un trio de candidats. On se souvient que juste avant les vacances de Pâques, Pierre François, le dernier prétendant connu du monde du foot, avait décidé de se retirer. Dans la foulée, il avait rempilé pour 5 ans à la tête de la direction de la Pro League.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Football belge

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs