Accueil Économie

Le prix du saumon s’envole

A peine remis d’une épidémie d’anémie, les élevages chiliens sont décimés par une algue toxique. De son côté, l’économie norvégienne cherche son bonheur dans le saumon après la chute des prix du pétrole et du gaz

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Temps de lecture: 3 min

Si les cours du blé, du sucre ou du porc ont récemment chuté, il n’en va pas de même du saumon dont le prix a récemment atteint des plus hauts depuis les débuts de la salmoniculture à grande échelle dans les années 80. En Norvège, premier producteur mondial, le prix du kilo de saumon frais destiné à l’exportation a bondi de plus de 50 % depuis octobre pour atteindre un pic de 62,51 couronnes (NOK) par kilo la semaine précédant Pâques selon l’office norvégien des statistiques. Le responsable est une petite algue toxique qui décime les élevages au Chili, deuxième producteur mondial. Selon le directeur de l’Agence des pêcheries chilienne, les pertes pourraient avoisiner 20 % de la production annuelle. Au niveau mondial, cela représenterait un recul de l’ordre 5 % de l’offre alors que la demande demeure soutenue, les restaurants à sushi absorbant notamment 10 % à 15 % de la production norvégienne.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs