Accueil Belgique Politique

Coalitions XL, partage du pouvoir: la démocratie belge mal en point

Les quatre grandes familles historiques sont au pouvoir au fédéral ; ajoutez les coalitions régionales : en fait, tous les partis sont aux affaires. Seuls les radicaux s’opposent. Normal ?

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 7 min

Soyons justes, les circonstances font l’histoire : la longuissime crise politique après des résultats électoraux, en mai 2019, limite gérables mathématiquement, l’antagonisme Nord-Sud renforcé depuis l’installation de la N-VA en Flandre, plus généralement la distance entre les paysages politiques, l’un bien à gauche, l’autre très à droite… La Vivaldi est le produit de ces empêchements en série.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Bonal Carl, samedi 2 janvier 2021, 8:07

    Si les votes ont émiettés la distribution des élus, c’est, tout simplement, parce que les électeurs n’ont plus aucune confiance dans les partis traditionnels. Les électeurs essaient de trouver des solutions: vu que tel parti ne fait rien pour condamner ses parvenus, les électeurs votent pour des partis plus radicaux, plus susceptibles de ne pas continuer dans cette particratie. Les partis, au lieu de se remettre en cause, disent que l’électeur n’a rien compris; le vote ne serait pas obligatoire, qu’il n’y aurait que 30% de votants. Que les partis prennent les mesures qu’attendent les électeurs: à savoir que leurs parvenus paient ce qu’ils doivent et qu’on arrête les jugements où vous autorisez un parvenu à payer sa dette en 400 ans.

  • Posté par Bonisseur de La Bath Adolphe, vendredi 1 janvier 2021, 18:18

    Les radicaux sont au pouvoir. Les modérés sont à l'opposition (en Flandre)

  • Posté par Spilman Marie-Anne , dimanche 3 janvier 2021, 17:19

    A ma connaissance, le seul parti majeur qui ne soit pas associé au pouvoir en Flandre est le Vlaams Belang, faux-nez de l'ancien Vlaams Blok. Des modérés selon vous? Constant Depièreux

Aussi en Politique

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs