Athlétisme: stage d’un mois en Afrique du Sud pour l’équipe Borlée

Athlétisme: stage d’un mois en Afrique du Sud pour l’équipe Borlée
Photo News

Le sévère rebond de l’épidémie à la pointe méridionale du continent africain, notamment dû à ce variant du coronavirus qui serait visiblement plus contagieux selon les premières expertises, a soulevé interrogation jusqu’à la dernière heure. Mais ce samedi, après avoir obtenu les ultimes infos relatives à la sécurité sanitaire sur place, le clan Borlée s’envole pour l’Afrique du Sud.

Comme d’habitude, les athlètes placés sous la direction de Jacques Borlée (qui ont rejoint le club flamand de Hal ces dernières heures) vont traverser le premier mois de l’année à l’autre bout du monde, du côté de Stellenbosch. « A une trentaine de kilomètres du Cap, sur la route des vins », sourit le patriarche, visiblement heureux que le sport reprenne ses droits, à l’entrée d’une année que chacun espère olympique après le report de l’été dernier.

« Nous devions subir un test de détection Covid avant le départ de Belgique, nous serons évidemment contrôlés à notre retour, dans quatre semaines. Sur place, les restrictions sont drastiques, les mesures de sécurité très précises. Si ce n’est l’hôtel, le vestiaire et la piste, nous ne verrons ou ne visiterons rien. Il faut évidemment faire gaffe, nous serons très prudents ».

À part Jonathan Borlée, qui souffre de quelques douleurs dorsales, tous les membres de l’équipe sont en pleine forme. La route qui mène à Tokyo passe par Cape Town.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous