Accueil

L’anglais mène à tout

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Outre le fait qu’elles occupent toutes deux un poste d’assistante administrative aux soins intensifs, Maryse et Marie ont un autre point commun : les langues. A 52 ans, originaire du Condroz, Maryse a suivi un bachelier en traduction anglais-espagnol avant d’étudier le secrétariat, puis entre à la Citadelle en 1997. A 30 ans, Marie se prédestinait, elle, à être prof d’anglais. Après un an de métier, elle se rend compte que l’enseignement n’est « pas son truc ». Elle passe par une blanchisserie, puis entre à l’hôpital dans un service où son anglais est utile pour gérer les dossiers de patients étrangers. Et après quelques mutations, voici la Olnoise aux soins intensifs.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs