Coronavirus en Espagne: la police catalane met fin à une lockdown party de plus de 1.000 fêtards (photos)

Malgré les mesures imposées pour limiter la propagation du nouveau coronavirus, des centaines de personnes ont organisé une rave party pendant des jours dans un entrepôt près de Barcelone. Des images vidéo montrent des personnes dansant sans masque. La police ne l’a arrêtée que 36 heures après les premiers appels de citoyens inquiets, a rapporté samedi le journal La Vanguardia.

Une autre rave party sauvage s’est tenue à partir de jeudi soir avec environ 2.500 fêtards venus de France et de l’étranger. Elle a eu lieu au sud de Rennes pour fêter le Nouvel An.

Les habitants ont estimé que jusqu’à 1.000 personnes participaient à la fête dans la ville de Llinars de Vallès, à quelque 40 kilomètres au nord-ouest de la capitale catalane. Devant le bâtiment, il y avait environ deux cents véhicules, également avec des plaques d’immatriculation étrangères.

Amendes allant jusqu’à 600.000 euros

Selon les habitants, la fête devait en fait durer jusqu’au 4 janvier, a poursuivi le journal.

Le gouvernement régional annonce une enquête pour savoir pourquoi la police a réagi si tard et qui a organisé la rave party. Les organisateurs risquent des amendes allant jusqu’à 600.000 euros.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous