Alexander De Croo: «Si nous passons en dessous de 800 infections par jour, alors quelque chose doit être possible»

Alexander De Croo: «Si nous passons en dessous de 800 infections par jour, alors quelque chose doit être possible»
Photo News

Alexander de Croo, interviewé par nos confrères du Zondag, a donné un premier espoir d’assouplissement des mesures. Il rappelle cependant que le combat contre le coronavirus est loin d’être terminé, et que ces assouplissements se feront petit à petit et probablement pas avant mars.

« Si les chiffres chutent encore et que nous passons en dessous de 800 infections par jour, alors quelque chose doit être possible », annonce-t-il.

« Nous allons faire cela tous ensemble. Si vous voulez retourner chez le coiffeur, respectez les règles ! », encourage le chef du gouvernement, qui parle aussi de l’Horeca. « La restauration ? Nous cherchons à savoir si cela est possible. Ce que je veux absolument éviter, c’est un effet yo-yo ! ».

Pour éviter cet effet yo-yo et une troisième vague, le gouvernement compte bien attendre encore un moment avant de lâcher du mou. « Nous faisons cela pour éviter une troisième vague. Parce que ce sera encore pire que le second. Je dirai plus : nous ne pouvons pas gérer une troisième vague ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous