Construction: "Tous les chantiers ne pourront pas démarrer la semaine prochaine"

Depuis jeudi, toute personne qui est restée plus de deux jours dans une zone rouge à l'étranger a l'obligation de se soumettre à une quarantaine. Les voyageurs doivent aussi être testés immédiatement le jour de leur retour, ainsi que sept jours plus tard.

Ainsi, de nombreux sous-traitants étrangers rentrés dans leur pays d'origine devront observer une période d'isolement.

"Comme la décision d'imposer, dès le 31 décembre, une quarantaine de sept jours à toute personne ayant passé au moins 48 heures dans une zone rouge a été prise le 30 décembre, il restait très peu de temps à nos entreprises de construction pour anticiper et ajuster leur planning", déplore Robert de Mûelenaere, administrateur délégué de la Confédération Construction.

"En outre, le manque de clarté concernant les travailleurs transfrontaliers est également problématique et les dernières informations ne nous parviendront au plus tôt que demain, 4 janvier", ajoute-t-il.

Certains travaux ne pourront pas reprendre durant la première semaine de cette nouvelle année, ou alors uniquement en partie, en déduit la Confédération Construction. Elle appelle donc tous les acteurs du secteur de la contruction à faire preuve de solidarité. "Par exemple en acceptant une prolongation du délai d'exécution, en raison de ces nouvelles règles de quarantaine soudaines et imprévues", ponctue-t-elle.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous